Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Voici un livre qui nous expose en une centaine de pages sans fioriture ni démagogie, comment la bibliométrie est actuellement fourvoyée dans des usages marketing fort éloignés de ses visées initiales de constitution de bibliographie, ou d'aide à la recherche. Il est bien entendu question dans ce livre des classements des établissements d'enseignement supérieur de Shanghai, du Times ou de celui de l'école des Mines, des index et aux indices H qui permettent de classer et de résumer en un chiffre la valeur d'un chercheur, d'un laboratoire voire d'une université. Mais l'ouvrage va bien au-delà, Yves GRINGAS, historien et sociologue des sciences revient sur l'intérêt des bons usages des indicateurs qui devraient moins mélanger des choux et des carottes et être en adéquation avec leur objet, permettre des mesures homogènes, et respecter l'inertie propre à l'objet. L'auteur dénonce l'épidémie de marchandisation éducative qui sévit dans l'enseignement supérieur avec le risque majeur de faire courir tout le système vers une recherche de la séduction plutôt que de la vérité. Il dénonce la frénésie des dirigeants éducatifs et la façon dont ils ont cédé en nombre à des indicateurs mal construits et à des usages qui pervertissent les finalités, les façons de citer, les manières de contrôler et de distribuer des fonds publics et des primes. Les connaissances de base en statistiques et en bibliométrie devraient être utilisées par les dirigeants pour s'épargner des décisions basées sur des données fausses. Elles sont tout simplement déniées par cynisme ou manque de courage. Si, bien heureusement, même avec de mauvais indicateurs la recherche continue de se faire, il n'en demeure pas moins que son orientation obéit désormais à des formes marchandes flattant les egos des chercheurs et des dirigeants à la recherche de notoriété pour eux ou leur institution plutôt que s'intéressant à la mission des universités d'éclairer le monde.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article