Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Mieux vaut-il tenir bon ou lâcher prise?

L'époque serait au lâcher prise. Il faudrait faire confiance à ce qui vient. Il faudrait laisser advenir, accueillir l'inattendu le surprenant, surfer sur la vague le net. Il s'agirait de laisser la rencontre produire des découvertes improbables. Le fameux effet de sérendipité. Tout serait bon pour se détendre, siester, être cool, accepter la différence, la complexité, pousser toujours plus loin la flexibilité, faire preuve de résilience, se tordre aux aléas des événements, les épouser, leur donner un sens subjectif, prendre toutes les valeurs possibles pour équivalentes. Se laisser aller à ce projet de l'homme/femme fétu de paille à l'aise dans la déliaison passerait par l'adoption de pratiques méditatives, réflexives, Quand les extériorités et les formes sont peu discernables, se tourner sur soi est l'issue la plus évidente. Quand le monde nous impose tant d'injonctions paradoxales, pourquoi lutter? Autant se faire une raison, n'est-il pas? Mais ce monde mash-mallow qui ne connait plus de limite, ne contient plus, ne pose plus de bornes. Cela ne serait-il pas l'une des causes d'un malaise latent où, sans repères fiables, le détachement risque de frôler le cynisme?

Alors peut-être faudrait-il équilibrer le récit du monde ? Auquel cas tenir bon est aussi à valoriser. Tout ce que nous propose notre patrimoine, notre histoire, nous en rappelle les vertus. Les cathédrales sont millénaires. Elles tiennent solidement sur leurs fondations depuis plus de 1000 ans elles se dressent. Elles ont vue passer des milliards d'humains. Tenir bon face à l'adversité, aux difficultés à des idéaux est une valeur précieuse. Tenir pour vraies certaines choses, en rejeter d'autres construit aussi du cadre, de la reliance; Tout n'est pas mou, tout n'est pas fluide, tout n'est pas lâche. Le jeu n'a pas tout gagné. Tenir à des valeurs, à une histoire, à un héritage ancre un surplus de sens donne un cap dans la durée, offre une espérance. Se tenir à la parole donnée, se tenir en dignité et avec honneur dans sa communauté et au service de celle-ci est précieux pour la vitalité d'un collectif. Être quelqu'un sur qui compter, quelqu'un qui tient ses positions dans la durée, sous la pression des événements, voilà une attitude rassurante pour les autres. Il a de qui tenir dit-on d'une personne de caractère qui assume ses actes et en recherche les conséquences au risque de se heurter.

Entre lâcher prise et tenir bon, il y a certainement un équilibre à trouver. Entre l'excès de relativisme et ce lui de rigidité c'est toute l'histoire des hommes que de toujours apprendre à discerner.

Lâcher prise ou tenir bon? Les deux mon capitaine

Commenter cet article

jean@bilan retraite 25/08/2014 11:13

Sujet intéressant. Lacher prise est indispensable pour la réussite professionnelle comme personnelle d'ailleurs. Mais il faut effectivement pas être dans l'excès...

cristol 25/08/2014 11:46

Oui tout est dans la mesure