Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Nous sommes redevables des autres de 1000 bienfaits invisibles. Si c'est propre c'est qu'une femme (plus souvent qu'un homme) de ménage est passée. Si les transports en commun nous conduisent aux premières heures matinales, à notre travail, c'est que de nombreuses personnes se sont levées tôt pour ouvrir le trafic. Si la ville marche d'un bon pas, si les bureaux accueillent le public, si les balayeurs sont plein de balais c'est pour nous.

N'oublions pas que si nous prenons plaisir à nous restaurer, le weekend dans une brasserie, à boire un verre à une terrasse, à aller nous distraire aux cinémas, c'est que 1000 mains invisibles pourvoient à cet enchainement de bienfaits.

Personne ne voit le visage d'une multitude qui s'active au fond d'une cuisine ou sur un chantier, sur la voie publique, dans la maintenance de l'une de nos multiples installations, ou dans la zone technique d'un aéroport, ou de grandes halles. Mais pourtant chacun à son poste œuvre pour le bien collectif. Nous n'en avons pas assez conscience (en tout cas pas moi et pas tous les jours). Prenons le temps de leur dire merci.

Soyons heureux de payer des impôts qui profite à la collectivité. A chaque fois que possible prenons soin de nos familles, de nos proches, mais surtout de tous ceux que nous croisons. Nous n'emporterons pas nos sourires dans nos tombes. La parole de la chanson disaient "aimons nous vivant". Faisons de ces paroles un hymne pour tout de suite, avant que des idées détestables s'emparent de nos esprits.

Désintoxiquons nous de nos habitudes de consommations (c'est difficile), travaillons l'altérité, la bienveillance, l'amour de l'autre. Il n'y a de vérité que dans la réciprocité d'un regard. Chacun dans nos vies et dans nos métiers voyons que faire, que modifier un peu pour rendre le monde plus beau. Faisons le premier geste.

Nous devons faire attention aux autres avec plus d'énergie

Commenter cet article