Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

L'unanimité : risque ou bénéfice dans la vie d'un groupe

L'unanimité c'est en première instance l'accord de tous sur un objet, une décision à prendre. L'unanimité renvoie à un processus social d'accord de toutes les parties prenantes rassemblées. Ce processus qui conduit à une issue unique présente à la fois un risque mais est aussi une opportunité d'instituer un fonctionnement de groupe plus cohésif.

Le risque de l'unanimité

Le risque de l'unanimité est connu des spécialistes de socio-dynamique sous le nom de "groupthink" ou "pensée de groupe". Il s'agit d'un dévoiement de l'unanimité qui glisse de l'accord total et éclairé de chacun à la fausse unanimité, ou chacun se range à un avis qu'il croit majoritaire ou mieux étayé. Les phénomènes d'intimidation, les jeux d'influence, le jeu des rôles et des statuts, les effets de leadership, faussent l'accord qui n'est qu'apparent. Ce type d'accord ne dépasse pas le bord des lèvres de chacun et ne pénètre pas profondément dans chacun. Chacun de conforme à l'avis général pour réduire tension sociale et inconfort d'une situation qui pourrait conduire à se marginaliser du groupe. L'individu est infléchi dans ses croyances/désirs/choix/avis issu de son expérience par l'expression d'une pression sociale intériorisée et diffuse.

Le bénéfice de l'unanimité

Pour tirer bénéfice de l'unanimité, il s'agit pour chacun de disposer d'une sécurité ontologique (sûreté de soi dans l'existence, disposer de ses propres repères) et d'une maturité émotionnelle (capacité de faire avec ses frustrations et celles des autres). Ces deux conditions évitent l'altération de ses perceptions/sensations/sentiments/jugements. Elle requiert le temps du conflit socio-cognitif ou se prend une décision, d'aller en conscience librement au bout de sa pensée, de l'articuler à ce que chacun est vit et sait. L'unanimité est donc un processus exigeant qui nécessite la liberté de penser, de s'exprimer, de s'auto-ajuster aux autres. Elle nécessite de s'interdire des arguments d'autorité ou de statut, formel ou implicite. Elle a besoin de dé-hiérarchiser les relations d'échange, de les désexpertiser pour aboutir à un consensus librement construit. La qualité d'une décision à l'unanimité est donc le fruit d'un espace de dialogue et pas seulement de discussion ou de débat ou le plus habile/savant/expert/chef aura le dernier mot. L'unanimité prend le temps de se mettre ensemble au diapason. Elle ne compromet pas une vue singulière d'un sujet. Elle est un effort de clarification de chaque mot, de chaque adjectif, de chaque formule pour dépasser la facilité du vote (qui crée majorité et minorité), de la négociation (qui crée des déséquilibres), ou du compromis (qui génère de l'insatisfaction).

Chercher l'accord dans le moindre détail jusqu'à ce que le moins bavard, le plus réservé, le moins puissants ait voix au chapitre constitue ce chemin difficile de la concorde.

Allez plus loin : Les décisions absurdes

Commenter cet article

valerie 09/03/2015 23:10

bonsoir, après quelques recherches, il s'agit d'une peinture de Tamara Adams. Je ne peux pas faire un sujet sur l'éthique sans éthique!
merci encore

valérie 10/03/2015 11:24

merci. Elle met les photos sur internet à disposition sur flickr on peut les télécharger.
je vais voir aussi avec l'enseignante, d'après le groupe je pousse un peu trop le scrupule. Mais bon, je me mets à la place de ceux qui créent, comme vous. Se servir de sans demander à... est mon questionnement personnel.
bonne journée, c'est vraiment sympathique de me répondre. Grâce à votre sujet je vais pouvoir amener la notion d'unanimité "vraie" et tester cela sur le choix de l'image qui illustrera notre réflexion commune. aboutir à "un consensus librement consenti", pour vous citer, est ardu, surtout quand l'enjeu est une note et une validation d'unité. Les individus, placés en situation d'évaluation, sont dans une urgence qui déséquilibre le travail, la réflexion. les critères d'évaluation créent aussi une forme d'inéquité, car la subjectivité de l'évaluateur est très peu prise en compte.
les ajustements constants sont enrichissants. Pour ma part, la patience en négociations de groupe est un vrai travail!

CRISTOL 10/03/2015 07:36

Il faut vérifier la question de la propriété intellectuelle sur internet, la réponse à cette question est complexe

valerie 09/03/2015 17:18

Bonjour,
je suis étudiante.
je travaille en groupe sur le thème de la communication éthique,
je suis en train de choisir, pour un photo-langage, une image qui me semble illustrer la communication éthique, et je suis tombée sur votre blog.

dans notre travail de groupe rechercher l'unanimité, celle dont vous parlez est un vrai enjeu et c'est aussi un enjeu de communication éthique et d'équité.
j'aimerais savoir si je peux adjoindre à notre dossier ce dessin et si vous en avez le titre et l'auteur pour les citer? je citerai votre blog aussi en sitographie.
en vous remerciant d'avance pour votre attention, cordialement, Valérie.

valerie 09/03/2015 22:56

bonsoir, je vous remercie pour votre autorisation et votre blog. bonne continuation.

CRISTOL 09/03/2015 21:24

Bravo pour votre sujet de travail, vous pouvez prendre l'image mais je ne connais pas l'auteur