Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Celui qui a travaillé dans l'industrie sait que les grands groupes internationaux placent leurs sites en compétition pour le développement de tel ou tel nouveau produit. Il existe un marché interne des usines. Chaque directeur d'usine doit régulièrement faire la preuve que les ratios de productivité sont les meilleurs, que les équipes sont à la pointe et qu'elles pourront s'adapter aux changements de produits, de gammes, de processus de travail, voire de technologies.

Il y a maintenant plus de 10 ans que le site IBM de Bromont réunissant 2500 collaborateurs, a imaginé un dispositif, bien vivant d'anticipation des compétences et d'adaptation au monde qui vient. Ce processus est à la fois simple et particulièrement engageant. 10 groupes de résolution de problème pilotés par les plus hauts cadres de direction et facilité par des coordinateurs formation ont été formées pour scruter les compétences stratégiques à développer. Ces équipes se réunissent à fréquence régulière pour mener une vigie active sur toutes les évolutions qui se présentent.

Chacune des équipes travaille sur des thématiques intéressant l'avenir de l'usine, repère les écarts entre l'existant, bâtit des référentiels d'action pour accélérer les transformations nécessaires, identifie les infrastructures à mettre en place pour que les référentiels d'action se mettent en place.

A partir de ces éléments stratégiques, le service formation conçoit ses programmes de formation et promeut majoritairement du coaching, de l'apprentissage entre pairs, ou par la conduite de projets. Tous les salariés de l'usine ont été formés sur l'enjeu de l'autoformation. Ils ont identifié leur style d'apprentissage à partir du test de Kolb préalablement informatisé et ont pu travailler sur leur motivation à apprendre et l'enjeu de mettre à jour leur compétences.

Pour le DG les équipes de compétences sont un levier essentiel pour promouvoir une véritable "organisation apprenante". Les quelques 300 ambassadeurs des équipes compétences ont pu promouvoir cette motivation à apprendre et à se développer en continue depuis le début de leur fonctionnement.

Les bénéfices d'un tel dispositif sont de résoudre des problèmes concrets, d'anticiper le besoin en compétence, d'innover, de faire preuve de créativité et surtout d'anticiper l'avenir.

Les équipes compétences d'IBM Bromont (Montréal)

Commenter cet article