Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Nous avons vraiment de la chance quand des professionnels s'engagent dans le partage.

Il y a comme une sorte de phénomène que l'on peut percevoir actuellement. De façon spontanée ou semi-organisée des rencontres s'organisent pour partager et passer du temps ensemble. Des meet-up, des cafés rencontres, des cercles d'échange, des groupes de supervision, se répandent. Les protocoles de rencontres sont issus de milieu aussi divers que celui des coachs, de l'action culturelle ou militante ...

Tout se passe comme si après avoir gouté de l''ivresse d'internet, de ses ressource et de des connexions faciles en ligne, les personnes sentaient le besoin de se voir pour de vrai, de passer du virtuel au réel, de boire un verre ensemble, de retrouver de la convivialité.

La conjonction de moyens techniques qui décuplent notre capacité à échanger et partager, (qu'on commence à peine à maîtriser collectivement), de lieux stimulants (espaces de coworking, café branchés, salles de co-design, nouveaux espaces de travail, lab et lieux de rencontres et de création), de besoin de se transformer et de changer le monde agissent comme autant de facteurs

Cette expression de besoins de se retrouver et d'agir de concert produit des possibilités nouvelles, amicales, d'affaires, de découverte professionnelle. C'est comme si chacun sentait que la vraie richesse se situe dans l'autre et la capacité de créer de nouveaux liens, de faire émerger de nouvelles idées.

Pour ma part et d'un point de vue de pédagogue, j'y vois l'enrichissement des formes d'auto formation, et je prédis l'accélération d'une nouvelle forme de socioformation ou sociodidaxie qui place l'envie d'apprendre de, avec et pour ses pairs et pas seulement à côté d'eux. C'est une bonne nouvelle pour l'amélioration des liens sociaux n'en déplaisent à ceux qui imaginent "des solitudes interactives"

Brigitte facilitatrice dans le projet "Apprendre ensemble"

Commenter cet article