Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Les salles de formation doivent devenir interactives, intelligentes, connectées pour passer de l'état de salle des pas perdus au carrefour des savoirs. Trop souvent les salles de formation sont pensées comme des boîtes à oeufs, où, chacun côte à côte se charge d'informations délivrées au bon débit et selon le dosage prescrit, quelque soit le contexte vécu. Dans une planification soignée, le passage opère du sachant aux stagiaires prêts à gober tout ce qui leur tombe dans le bec.

Trop souvent, l'apprenant, plus souvent désigné par le statut administratif d'élève ou de stagiaire est appréhendé comme un poulet de l'année sans expérience.

Les conditions spatiales, le rythme proposé, l'ordonnancement conduit à passiver la situation. Au moment où tout est sur internet, alors même que ce qui justifie la réunion c'est l'échange, le partage, on assiste plutôt au gavage. Il s'agirait plutôt de placer l'autre en situation d'exprimer ses expériences singulières. Pour cela les nouveaux espaces d'apprentissage doivent faciliter les échanges. Le processus du conflit sociocognitif, le frottement des réalisations individuelles doit être facilité.

Les nouvelles salles centrées sur les interactions se dessinent, et avec elles, de nouvelles façons de penser les relations entre les acteurs de l'acte éducatif. Elles embarquent de nouvelles fonctionnalités, de design, de créativité, d'autoformation, de travail en petit groupes, de convivialité, elles se doublent d'espaces numériques et de connexions démultipliées.

Ces nouvelles salles s'ouvrent sur le monde, elles permettent de sortir du confinement entre un maitre et ses élèves, elles se tournent vers plus d'exploration. Elles préfigurent de nouveaux rapports au savoir moins centré sur la perpétuation et la conservation et plus sur l'exploration et la mise en lien. Incidemment elles nous font glisser de pédagogies comportementalistes à des pédagogies énactionistes ou connectivistes.

De la salle des pas perdus au carrefour des savoirs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Johanna 05/10/2015 15:24

Bonjour,
Merci pour cet article ave lequel je suis tout à fait d'accord. La formation et l'enseignement sont organisés de telle sorte a rendre l'apprenant passif, alors qu'il est au coeur du processus. Les salles de formation/classe n'en sont que l'expression matérielle.
Ceci étant, à quelle "nouvelles" salles de formation faîtes-vous référence ? Je suis très intéréssée par la question et je me demande comment celles-ci qont agencées ..

Merci beaucoup !

cristol 05/10/2015 19:33

Il s'agit de créer des salles favorisant l'interactivité grace a l'agencement en ilot utilisant des technologies (Tableau ou vidéo projecteur interactif), voire des tablettes numériques ou boitiers de vote, de grandes salles avec du mobilier mobile et la possibilité de travailler avec du matériel de design