Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

La naissance d'une communauté est un mini miracle. Il ne suffit pas de la volonté d'un seul. Il faut encore que les membres se trouvent, expriment des motivations convergentes et se mettent en mouvement.

Au sein d'une communauté naissante, si le premier temps est un geste de don, le deuxième de contre-don, le troisième est d'une autre nature. Il est l'expression du début d'un cycle, la perspective d'initiatives qui se prennent et se font échos les unes les autres.

Dans un système tel que "Apprendre ensemble", la connaissance personnelle des membres avec les premiers engagés joue un rôle de déclencheur. C'est parce que des relations personnelles préexistent à une communauté en ligne que des individus se joignent à un processus qui de premier abord peut paraître vague. Quelques solides relations personnelles, un fond de réputation et de crédibilité permettent aux initiatives de s'exprimer. Le nom et la légitimité des premiers à s'engager sert de garantie pour les autres d'explorer et de s'aventurer.

Les interactions publiques physiques ou en ligne jouent beaucoup sur l'envie de prendre un risque, d'investir un peu de temps.

Les productions, ressources mises en ligne et à disposition au début amorcent un flux d'échange. Un cycle vertueux, basé sur l'écoute des besoins de chacun pour peut se mettre en place. L'inclusion de chaque membre est un enjeu pour la communauté tout entière. Selon la façon dont un membre est accueilli, mis en position d'agir, sa confiance augmente, la communauté grandit ou non.

On connait "l'affectio societatis" cet attachement collectif à un objet social, on peut imaginer que dans un cercle d'apprentissage un "affectio aprendis" réunit les membres. Voilà l'hypothèse formulée des étapes à suivre pour le produire :

- intention pédagogique d'un ou de quelque uns

- proposition d'un cadre d'interactions à visée d'apprentissage

- méfiance, discussion, dialogue, adhésion, initiative, régulation

- premier passage à l'acte : suggestions, apports de ressources

- besoin de se recnontrer

- forme de co-organisation entre membres

- émergence de règles informelles puis formelles

- mise en place de grappes, de relais d'ambassadeur, de processus de communication

-échange direct entre relais pour avancer

L'histoire d'une communauté s'écrit chemin faisant, une culture et des modalités d'échange, des repères communs finissent par se constituer en fonction de ce qui a le plus de valeurs pour les participants. Chacun est co-responsable de ce qui se produit ou non.

La suite reste à écrire

http://www.photographieshumanistesanneverron.com/

http://www.photographieshumanistesanneverron.com/

Commenter cet article