Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Dans les sociétés numérisées, nous sommes sur internet l'acheteur ou la marchandise. Les grands opérateurs accumulent des massent de données sur nous et nous placent dans une dissymétrie d'informations. D'un côté elles savent tout de nous. De l'autre nous ne savons rien de leur fabuleux profits dissimulés dans des paradis fiscaux.

Tout se passe à la façon d'un série policière ou l'internaute est observé comme derrière une glace sans tain. La gratuité de toutes les applications que l'on nous sert permet la vente de téléphone portable, d'accès à des services en ligne, d'espace de stockage ou de fonctionnalités toujours plus performante.

Nous voilà matière ou profit de quelques uns. Cette façon de voir les interactions pourrait bien glisser du monde virtuel au monde réel et transformer nos relations à autrui si nous n'y prenons pas garde.

Il s'agirait de rester attentif plus que jamais que si internet est une opportunité c'est aussi un poison comme nous le rappelle Stiegler. Seule la qualité des relations de proximité peut nous aider à bien utiliser cet outil intelligemment.

Internet : De qui sommes nous la matière?

Commenter cet article