Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Voici les 10 points essentiels à développer pour créer une dynamique autour d’un intérêt général. Il s’agit moins d’augmenter un volume d’événements de sensibilisation, que de mettre ces événements en rythme et en tension dans un processus développement communautaire au service de l'intérêt commun.

  1. Rassemblement d’un dossier préparant la cristallisation d’une aspiration collective : formation, événements, discours, repérage de blogs d’influence, production de textes de synthèse (livre blanc), articulation de réflexions, d’éléments de débats ;
  2. Création d’une vision mature d’un enjeu sociétal incarné dans le vécu singulier d’un ou plusieurs promoteurs porteurs de projets, ancrés dans un groupe social, poursuivant une aspiration démocratique élevée et stimulante ;
  3. Formalisation de l’aspiration sociale et diffusion à l’aide de moyens de communication de masse (développement d’un site internet) articulé avec des contacts personnels et de proximité, individuels ou de groupes et une diffusion d’idées inspirantes (film, articles publics, recherche etc.) ;
  4. Création d’un environnement capacitant pour agir en encourageant l’enrichissement des finalités la négociation du cadre d’action par les acteurs. Il s’agit pour les promoteurs de la dynamique de donner des ressources aux acteurs pour interagir à distance (outils du Web 2), d’encourager des prises d’initiatives et d’offrir des éléments de langage, d’être en appui constant ;
  5. Repérage de pionniers-facilitateurs-acteurs de changement à l’occasion de toutes les interactions usuelles dans l’écosystème d’action pour créer des motivations à s’engager. A cette occasion se réalise un partage fort et étroit avec les acteurs sur les intentions et les finalités du processus d’ensemble (note : la qualité plus que le nombre des pionniers importe) en vue d’embarquement dans la dynamique ;
  6. Reconnaissance et valorisation des compétences singulières de tous ceux qui s’intéressent au projet, attachement au projet par des logiques inclusives, fondatrices et restauratrices de liens, génératrice de co-action et de motivation. Chaque acteur se voit confier un rôle à la mesure de ses compétences et motivations ;
  7. Communication, responsabilisation et fédération par grappes et petits groupes, par le moyen d’outils contaminants (vidéos personnalisées, logiciels collaboratifs, présentation des actions), avec l’aide des pionniers-facilitateurs-acteurs de changement ;
  8. Rassemblement événementiel des acteurs motivés et poursuite de la définition d’objectifs communs, et déformation du cadre d’action souple pour coller à l'intention commune qui se consolide ;
  9. Soutien aux facilitateurs et au développement de leurs compétences. Ces facilitateurs sont délocalisés géographiquement. Ils fonctionnent en groupe, en communauté et en réseau, Ils sont dotés d’outils collaboratifs, ils sont animés par le/les promoteurs du processus ;
  10. Communication continue en interne et en externe valorisant les productions et ponctuée d’événements fédérateurs.
Création d’une dynamique communautaire autour d’une cause d'intérêt général

Commenter cet article