Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Il y a un quart de siècle, Thierry Gaudin dirigeait une équipe de prospectivistes affutée. Ensemble ils décrivaient exactement ce qui se passe aujourd'hui. Il faut lire son ouvrage c'est édifiant. La montée de l'intégrisme religieux et de son enseignement généralisé, la crise écologique exacerbée, les réfugiés climatiques, les bandes de jeunes perdus, la surpopulation, les crises sociales et guerres associées, la montée des maffias et la déliquescence des états-nations ne servant qu'une minorité d'ayant droit.

Derrière cette somme de mauvaises nouvelles, lui et son équipe de prospectivistes notaient également des transformations majeures des façons d'apprendre prenant le relais d'un système scolaire issu du monde industriel qui vieillit mal et ne parvient pas à se réformer, laissant de côté une "lumpen-intelligentsia", jeune, issue des classes défavorisées mais ne parvenant pas à accéder aux postes à responsabilité quoiqu'elle fasse.

Pour Gaudin et son équipe, cette transformation à venir de l'éducation proviendrait du monde de la formation des adultes, de l'usage des nouvelles technologies, d'une multitude de nouvelles entreprises innovantes et de leurs propositions de transformation des usages et pratiques d'enseignement et d'apprentissage. Les évolutions viendraient non d'un plus d'un cumul de savoir, mais de nouvelles capacités d'apprendre à apprendre, de l'intégration de nouvelles méthodes incluant notamment les technologies numériques. Tout le savoir d'un ingénieur s'affadit 5 ans après sa formation, seule demeure sa capacité à apprendre et ses méthodes de travail.

Le meilleur usage des médias est pointé car s'il existe une offre de mauvaise qualité, une offre riche et pertinente est aussi promue. Ces nouvelles ressources viendraient nourrir des individus résilients aux appartenances multiples. L'apprentissage de la plasticité relationnelle est un axe identifié. L'individu lithique de l'ère industrielle cède la place à un individu qui développe son pouvoir d'agir. Les réponses du pédagogue évoluent le matériel d'auto-enseignement se perfectionne et se déploie largement. Les traditions orientales sont revisitées et utilisées. Des réseaux d'entraide éducatives se mettent en place. Les retraités prennent une part active dans ces transformations.

C'est à un bouleversement complet des méthodes et paradigmes éducatifs que conduit la prospective de Gaudin, Un bouillonnement éducatif et pédagogique. Il passe en particulier par l'engagement du monde privé qui se substitue aux carences du secteur public, et à l'arrogance des super élites. Selon Gaudin, l'enseignement se détournerait d'alimenter les concours déconnectés de la maitrise technique et des aspects pratiques de la vie. Les valeurs humanistes tant proclamées mais si peu appliquées deviendraient le socle d'un nouveau contrat social. La culture devient peu à peu systémique et multidisciplinaire. Elle autorise. une plus grande acceptation de l'autre et de ses différences. Un autre rapport au monde peut s'installer fait de reconnaissance et d'enrichissement mutuel.

2100 récit du prochain siècle. 1990 éditions Payot.

Commenter cet article

Christophe Lejeune 11/12/2015 13:55

Merci Denis, très intéressant. Ca m'a aussi permis de découvrir un livre plus ancien de T. Gaudin (1978) - l'écoute des silences - relatif à l'innovation, qui n'est pas moins intéressant. Il est accessible en téléchargement libre sur http://classiques.uqac.ca/contemporains/gaudin_thierry/ecoute_des_silences/ecoute_des_silences.html

cristol 11/12/2015 15:46

Merci pour l'accès à ce classique