Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Faire naître une dynamique collaborative en ligne est une drôle d'affaire, c'est aussi un exercice passionnant. Il s'agit pour l'essentiel de repérer l'état des besoins des autres, d'apprendre à se mettre à leur service et de leur offrir un cadre d'interaction sécurisé, non-jugeant, favorisant l'expression, y compris de ceux qui sont techniquement en retrait, ou prennent plus de temps pour entrer en relation.

C'est à la fois très proche des relations au sein d'un petit groupe restreint mais également très différent. Les timidités des participants s'y expriment et attendent de voir si l'eau est assez chaude pour se jeter, les grandes gueules estiment que chacun peut s'exprimer et inondent de posts les forums. Ils pensent peut-être que parce que la possibilité d'expression est techniquement la même pour tous, chacun est donc à égalité. Se souviennent-ils bien du besoin de précaution à prendre pour établir un cadre relationnel dans un groupe? De la nécessité de prendre soin des autres? Ont-ils oublié que les relations humaines ne sont pas qu'une foire aux egos? La reliance entre les personnes passe par un surplus de douceur surtout en ligne quand personne ne peut se voir de près.

Réussir le lancement d'un forum passe par la construction progressive d'un intérêt commun. Il s'agit de repérer ce que les autres attendent, de répondre à leurs questions et à leurs besoins. Lorsqu'une première proposition est lancée, elle est décisive, car à partir d'elle nait la possibilité de tisser un fil avec une deuxième intervention. Le fil se tisse quand le sujet converge, que le ton est constructif et apporte un complément, un autre angle de vue, incite à une conversation qui devient apprenante, et donc dont on a envie d'avoir la suite, de déplier l'idée jusqu'au bout, de l'argumenter (ce qui est facile sur internet compte tenu des accès à de nombreuses bases de données).

Le rythme et les enchainements de contributions à la conversation donnent à voir la qualité des interactions. Il y a là beaucoup de péril pour qu'un forum périclite :

- des propositions des débuts de conversation ne sont pas soutenues

- un blanc trop long s'installe dans la conversation,

- un intervenant monopolise la parole ou devient discourtois

- des posts publicitaires ou commerciaux polluent le forum,

- l'intérêt ne parvient pas à se partager,

- les stimulations sont de faibles intérêts,

- chacun reste centré sur soi sans contribuer aux conversations des autres,

- la modération se fait peu ou mal.

Il y a aussi des façons de faire vivre l'idée collaborative

- animer régulièrement le forum d'idées ou emmener des défis nouveaux

- encadrer les trolls ces personnes qui viennent de façon intentionnelle ou non casser la dynamique qui se met en place par leurs interventions intempestives et remarques désagréables

- repérer les individus qui ont du mal à se mêler au réseau en ligne, en engageant des conversations privées ou en les encourageant lors de rencontre physique

- valoriser les productions, les idées, les pratiques des autres

- confier des responsabilités aux autres, les partager avec eux

- adresser fréquemment des messages positifs

Cette mise en dynamique collaborative nécessite une facilitation exigeante, ou le moindre faux pas a un retentissement immédiat compte tenu de l'ouverture à des grands nombre de participant des échanges et interactions. C'est un exercice d'humilité car on ne réussit pas toujours, car ce qui prime c'est l'intérêt, le temps disponible, les envies et désirs du groupe qui se retrouve en ligne. C'est aussi très difficile car il s'agit pour chacun d'apprendre à comprendre le cadre d'interaction sans beaucoup de signaux émotionnels et corporels. Il faut faire avec la personnalité, l'histoire de vie, les postures de chacun avec toutes les inconnues sous-jacentes.

Faire naître une communauté en ligne : le lancement d'un forum

Commenter cet article