Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

10

Cet ouvrage est une œuvre collective réalisée sous la direction d’Yves Citton professeur de littérature à l’université de Grenoble. Il rassemble autour de lui des philosophes, des sociologues, des écrivains, des architectes, des informaticiens, une variété de chercheurs pour porter un regard multi-disciplinaire sur un phénomène qui est en train de faire muter les anciens modes d’échanges capitalistes. Dans une société du spectacle, ce collectif s’efforce de décrire le capitalisme comme une crise permanente de l’attention. A tel point que l’émergence d’un secteur d’économie quaternaire pourrait être appréhendé comme un capitalisme mental. L’ouvrage reprend à son compte l’idée du « temps de cerveau humain » disponible. Cette mobilisation de l’attention est explicitée dans le régime de la financiarisation. Les conflits de valeurs sont exacerbés. Pour l’un des co-auteurs, l’attention oscille entre économie restreinte et individuation collective. Pour un autre l’économie de l’attention fait courir le risque de la dispersion. Le fonctionnement en essaim et le risque du neurototalitarisme sont soulignés. L’exploitation et la valorisation de l’attention sont illustrées à partir du google page rank et sa distribution de valorisation. Un développement plus technique montre comment l’interaction homme-machine essaye d’économiser l’attention. Une partie de l’ouvrage s’efforce de décrire ce que pourrait être une économie éthique et une esthétique de l’attention. La question des modes de présence est réévaluée, la posture d’écoute, le repérage de ce qui compte sont remis en avant.

Commenter cet article