Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

La prise de conscience que chacun est un peu responsable du destin collectif semble progresser, à voir le bel enthousiasme entourant la COP 21 et sa signature d'un accord général. La question à se poser est comment poursuivre, comment faire pour que cet accord prenne forme? Suffit-il d'avoir raison pour que les idées passent? Faut-il être encore plus militant de sa cause?

Rien n'est moins sûr, la transformation d'une information en savoir pertinent pour l'action passe par un chemin intérieur qu'il est difficile de forcer.

Le moyen de faire avancer les grandes causes humaines, lutte contre le réchauffement climatique, mais aussi lutte contre l'illettrisme, la discrimination, ou encore amélioration du vivre ensemble, nécessite de revoir la pédagogie en vigueur.

En effet de la même façon que l'on pourrait se questionner sur des hommes adaptés à un monde qui dysfonctionne, on peut se questionner sur les pratiques et les méthodes pédagogiques qui influencent ces mêmes hommes.

Si les méthodes pédagogiques sont adaptées à un monde qui pollue, humilie, blesse, exclue, discrimine, alors, il faut les remettre en question et les revoir entièrement.

Nous devons donc transformer la pédagogie, imaginer des enrichissements, des alternatives, des oublis et promouvoir de nouvelles approches.

De mon point de vue, il s'agit de réinviter le dialogue critique, l'apprentissage collaboratif, les espaces d'expérimentation, les échanges entre pairs, l'étonnement, le voyage, le pas de côté, l'émancipation,le travail continu de discernement par soi-même.

A cet égard le potentiel numérique est un aiguillon qui peut favoriser un renouvellement mais attention il n'y a rien de magique avec le numérique, il faut l'apprendre à en faire un bon usage. Il s'agit de l'utiliser pour ses capacités à se lier et à accéder à des informations plutôt que de seulement en faire un nouveau projet de distinction, de domination et de contrôle.

Changeons de pédagogie
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvain Riss 08/02/2016 01:08

Il faut revenir aux fondamentaux inspirés de l'education entre autre, Dewey, Freinet et tous ces éclaireurs experimenteurs de l'Education. Aujourd'hui beaucoup innovent en pedagogie alors qu'ils ne font remettre au gout du jour ce qui existait déjà. Les ecoles d'ingénieurs par exemple qui remettent en place l'apprentissage par projet alors que Freinet faisait bien avant. Et le numérique ne doit pas être une fin en soi, mais le vecteur pour developer d'autres approches, innovantes et disruptives.

cristol 08/02/2016 06:23

Il s'agit surement de changer de postures plus que de méthodes, car on fait plus de recyclage que d'innovation, mais transformer les finalités et les postures voilà un défi plus difficile

sandrine Pesnel 04/02/2016 10:58

Merci pour cette réflexion de qualité, qui réinterroge à la fois les valeurs et les finalités de la pédagogie mais aussi évoque la nécessité de repenser son approche à l'heure du numérique. Et si cela constituait également l'occasion de revisiter les fondamentaux de la formation des adultes pour mieux envisager l'avenir ?

CRISTOL DENIS 04/02/2016 21:49

Oui Sandrine revisitons toutes nos pratiques, faisons le tri, enrichissons, imaginons de nouvelles choses, préservons ce qui marche aussi