Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Porter des idées différentes des autres ne va pas de soi. A les exposer, vous pouvez rapidement passer pour prétentieux, irréaliste, théorique, utopiste, où simplement casse-pied. A peine l'idée différente est-elle exprimée, comme une graine sort de sa cosse, son potentiel de transformation pressentie par l'autre et tout l'édifice de ses croyances mis à bas sans ménagement, cet autre incrédule et menacé peut vous dire :

- ça ne marchera pas,

- ce n'est pas dans la culture,

- ça prend trop de temps,

- si ça marchait on l'aurait déjà fait,

- ça coûte trop cher

- je n'ai pas envie...

Je ne cite là que des réactions de méfiance, il est des retours qui peuvent être plus hostiles ou violents, voire vous faire perdre votre emploi. Pourtant les idées transforment le monde et il s'agit de les faire pousser avec pugnacité. "Ils ont voulu nous enterrer ils n'ont pas vu que nous étions des graines". L'idée fera son chemin, elle perturbera peut être au départ, mais, si elle est bonne elle s'insinuera dans les esprits, et si c'était possible? Et si l'on pouvait ainsi changer le monde? Et pourquoi ne pas tenter un petit pas ? Les vents contraires vous courbent mais ne vous abattent pas. ,quand collée au réel, l'idée finit par adhérer, trouver des espaces. Si la graine ne prend pas à l'endroit où vous le souhaitiez, elle prendra ailleurs. La nature nous enseigne plusieurs méthodes de germination, les graines peuvent être plantées. Il faut attendre la bonne saison, le bon moment. Elles sortent de leur sommeil. Les graines peuvent être dispersées par le vent pour trouver le bon terroir. Les graines peuvent être produites en nombre seuls quelques unes vivront. La germination est inhibée tant que la graine est dans le fruit. C'est l'expulsion hors du confort du fruit qui rend le processus à la fois possible et risqué. Humidité, température et luminosité sont les trois paramètres clés. Pour les organisations je les traduirai par : soutien, urgence/besoin et énergie que l'on investit dans l'idée. Osons cultiver des idées qui ont du goût, refusons les idées toutes faites, le prêt à penser. Gardons la finalité au plus haut, elle nous inspire et garde intacte notre énergie.

Gardons en tête la sentence de Sénèque : Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.

Les idées transforment le monde

Commenter cet article