Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

En déjeunant avec mon ami Eric samedi, et en évoquant avec lui la psychologie positive de Lew Losoncy, l'apreciative inquiry, le positive organizational scholarship, je m'aperçois d'un fait capital. L'innovation est un processus de vitalisation régénérant et positif. L'innovation est bien plus que cette quête d'avantages concurrentiels, ce traitement d'un écart avec un monde désiré, ou cette utopie de progrès social ou économique, c'est certainement et avant tout un processus qui transforme notre relation à soi, aux autres et au monde. Dans ce moment d'exposition de ses idées, l'innovation est une force vitale, un processus qui éprouve et défi la vie, les résistances, les habitudes, les organisations et les institutions. Ce processus affirme en entreprenant différemment : "non seulement j'apporterai ma force vitale et singulière au monde, mais en plus je sortirai complétement de moi même pour le faire comme le Bernard-l’hermite qui se risque de sa coquille". L'engagement est total. Il n'y a d'autre alternative que d'engager son énergie vitale tellement les positions acquises, les croyances, l'environnement sont parfois figés.

Le sentiment de se dépasser, d'apprendre à surmonter ses peurs, d'aller au-delà du connu allie le besoin d'innover et d'avoir prise sur sa propre évolution et un peu sur celle du monde. L'innovation peut se lire comme un élan vital, une aspiration d'individus qui veulent moins subir les règles que les créer. Pour réussir, il s'agit d'avoir un mélange de confiance en soi et d'inconscience. Pour reprendre la formule "ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait". Cette force vitale s'impose, comme une fougère dans le sous-bois trouve lentement son espace pour se propager, aspire de la lumière, de l'eau des nutriments. Elle n'y parvient que si elle apporte quelque chose de valeur à l'écosystème. L'innovation est donc un geste positif qui se soucie des autres, sinon elle est combattue avec force et ne se déploie pas. L'innovateur s'appuie sur ce qu'il apporte aux autres, une vision, une énergie, un gain dont l'autre va pouvoir se saisir et qui va le faire grandir. L'innovation est donc un processus de croissance individuel et collectif qui se saisit des opportunités du moindre soutien, du plus petit regard positif.

Si l'innovation est bien cet engagement dans la vie, il s'agit moins d'acquérir une ou des techniques de créativité, de levée de fonds, d'étude de marché mais de construire son intuition sa capacité de passer à l'acte et d'entreprendre de façon résolument positive vers son but.

L'innovation est un processus de vitalisation

Commenter cet article

James Dillon 07/03/2016 07:23

Et Flow (Vivre, le titre en français) de Mihaly Csikszentmilhaly: les personnes qui vivent une expérience intense et réussie sans se rendent compte ni du temps ni de l'effort consenti. Ils utilisent au maximum leur compétences en combinaison du plus haut degré de leur motivation. Il parle de sa recherche sur TED. Merci pour votre blog intelligent, James Dillon

CRISTOL DENIS 07/03/2016 07:26

Merci james de ce complément de TEDX https://www.ted.com/talks/mihaly_csikszentmihalyi_on_flow?language=fr j'en profite pour remettre en avant un article sur la pédagogie du Flow http://4cristol.over-blog.com/article-de-la-pedagogie-des-besoins-a-celle-du-flow-78390567.html