Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

La facilitation pourrait se définir comme "L'action de rendre simple".

Avec la démultiplication et le renouvellement de communauté d'apprentissage de toutes les sortes (groupe de co-développement professionnel, groupe d'échanges de pratiques, groupes de pairs, communautés en ligne, grands groupes en convention etc.) il est aujourd'hui évoqué le terme de facilitation qui se substituerait ou viendrait en alternative de l'animation, du coaching, ou encore de la conduite de réunion. Une nouvelle approche relationnelle permettant de se transformer tout en transformant le monde, de se centrer sur ce qui émerge au sein d'un groupe plutôt que sur un contenu prédéfini s'invente ou plutôt se formalise aujourd'hui. L'approche se veut plus organique, proche des rythmes du vivant, à l'écoute de ce qui vient, tendue vers un potentiel de transformation du monde. La facilitation comprend un mélange de techniques telles que l'accueil de la différence, le flou, le complexe ou encore, l'incertitude. Elle invite à gérer ou faire avec les problèmes de pouvoir, d'antagonisme. Elle comporte une part de postures engagées dans des relations qui se veulent nourricières et bienveillantes, elle est adaptée à un moment de transformation, du monde dont personne ne sait précisément comment il va advenir.

La facilitation est particulièrement en vogue dans les mondes éducatifs et de la formation, car avec l'irruption de données massivement accessibles, chacun n'a pas besoin d'un formateur, ou d'un expert pour se faire une idée d'un sujet (le formateur reste utile car nombre d'idées collectées sont fausses où mal articulées). La facilitation aide néanmoins à apprendre ensemble par l'organisation d'un partage d'expérience. Si le coaching lui est proche, par l'empathie, le souci d'écouter tout un système, il en diverge cependant, car le contrat est un point de départ du coaching, alors qu'il serait plutôt le point d’atterrissage de la facilitation qui procède plus par tâtonnement, exploration et découverte d'une problématique collective qui n'est pas une donnée mais un processus à investiguer. La facilitation utilise donc des pratiques d'intelligence collectives, de design et de co-conception.

Des formations de facilitation se mettraient même en place afin de promouvoir des postures et des formes d'engagement qui dépasse la régulation au sein d'un groupe et favorise l'engagement dans la la citée (voir en exemple la formation de facilitacteur)

Qu'est ce que la facilitation?

Commenter cet article

Faisandier 14/03/2016 08:56

J'aime bien cette définition, l'action de rendre simple...mais pas simpliste (comme dirait Einstein). Passionnée par la création et le soutien de communautés de pratiques, principalement mais pas uniquement dans le monde technique, je travaille sur les postures via l'approche de Maela Paul...travail riche s'il en est, autant intérieur que lié à l'acquisition de compétences spécifiques