Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Introduction

L’idée des 11 exercices et pratiques rassemblés ci-après est de préparer et développer les compétences des futurs facilitateurs d’espace pédagogique de nouvelle génération combinant des tableaux numériques interactifs et le potentiel de téléphones intelligents ou de tablettes numériques. Ces pratiques visent à accompagner l’émergence de nouveaux profils de formateurs. Bénéficier du plein potentiel de ces outils passe par une formation dans l’action de ces nouveaux professionnels.

Capter les compétences tacites

Munis de tablettes et de l’application Skillcatch, les participants vont découvrir les gestes cachés d’un métier. Les participants sont rapidement formés à l’usage de l’outil et du logiciel. Ils sont ensuite invités à sortir de la salle de formation et partir dans la rue à la rencontre de travailleurs. Ils ont pour consignes d’établir le contact puis de capter et scénariser des séquences de gestes professionnels.

Cet exercice permet de :

  • Développer la capacité d’entrer en relation
  • Développer les qualités d’observation d’un métier
  • Gagner en qualité de questionnement
  • Revenir sur les fondamentaux : le travail

Un débriefing peut suivre sur les techniques d’entretien d’explicitation, le rôle de la maîtrise d’usage, l’usage des téléphones mobiles en apprentissage des métiers. Un apport complémentaire peut être réalisé pour faire un vidéobook avec microsoft movie maker.

Construire un débat

L’exposition QR code. L’animateur fait préalablement une sélection d’idées nouvelles, de matériaux ou concept qu’il souhaite faire découvrir. Pour chaque idée, il sélectionne des vidéos courtes d’illustration. Il rend accessible ces vidéos au scanner d’un téléphone portable à l’aide d’un générateur de QR code. Il finalise alors des affiches format papier A4. Chaque affiche comprend un court texte, la vidéo accessible via QR code et une photo. Après une déambulation dans le lieu d’affichage, et une découverte libre des affiches, seul ou à 2 les participants sont invités à se regrouper par 3 ou 4 et échanger sur les idées fortes qui les ont marquées. Un débat avec tout le groupe s’ensuit et l’animateur crée une matrice ou une carte heuristique sur un tableau blanc interactif avec tous les liens fait par les participants.

Cet exercice permet de :

  • De tenir la position debout et de se mettre en dynamique après un repas
  • Découvrir par soi-même des notions avec une double approche visuelle et audio
  • Organiser et enrichir un débat
  • Capitaliser sur les liens repérés
  • Imaginer les usages des QR code pour l’enrichissement de supports pédagogiques

Evaluer de façon ludique une séance de formation

Des questions sont préalablement préparées avec l’application Kahoot par l’animateur sur le thème des contenus abordés. Les participants sont invités à se munir de leur téléphone portable intelligent pour répondre aux questions qui seront projetées sur le tableau interactif. Ils utilisent alors le téléphone comme télévoteur à partir des consignes qui leur sont données. Les questions balayant les apports sont projetées, une musique d’ambiance crée l’ambiance. Les participants en binômes sont invités à voter pour le choix de bonnes réponses projetés sur le tableau numérique interactif.

Cet exercice permet de :

  • Garder l’attention des participants jusqu’au bout
  • Utiliser le matériel électronique des participants, les aider à percevoir comme un matériel d’apprentissage et pas seulement de divertissement
  • Apprendre à argumenter à deux pour juger de la qualité d’une réponse

Découvrir progressivement l’écriture et la pensée collaborative

L’écriture collaborative en 4 temps. Les participants vont découvrir 4 étapes de l’écriture collaborative avec Framapad. Des exercices sont réalisés pour s’échauffer au processus d’écriture (écrire ses pensées intimes pour soi, puis brûler/détruire la feuille, écrire pour les autres et faire lire le texte de façon croisée). 4 étapes ou séances selon l’ambition d’écriture sont ensuite enchaînées

  1. Chacun écrit pour soi, les autres peuvent s’ils le souhaitent donner des conseils aux autres
  2. Chacun écrit un morceau de texte les membres du groupe
  3. Les participants négocient le plan d’écriture et organisent règulièrement des relectures croisées
  4. Tout le monde écrit tout le texte simultanément en décidant à l’unanimité

Un débriefing du travail collaboratif sur le processus et le résultat obtenu est réalisé et peut présenter notamment les travaux de Freinet sur l’écriture naturelle, ou faire des zooms sur le travail coopératif et collaboratif. La différence entre écrire sur une feuille ou écrire en ligne fait l’objet d’une réflexion collective.

Cet exercice permet de :

  • Découvrir les différents niveaux d’engagement requis par une tâche collaborative
  • Ecrire à plusieurs et repérer les difficultés organisationnelles, cognitives et émotionnelles dans cet exercice
  • Produire un texte ou une œuvre commune (le thème peut traiter de l’apprentissage adulte)

Le walkstorming pour apprendre de ce qui nous entoure

Un walkstorming en petites équipes est réalisé. Le walkstorming consiste à se déplacer dans un bâtiment dans la ville, dans un jardin ou dans la nature et de laisser les sensations toucher chacun. Chacun est invité à prendre des photos de détails inspirants avec sa tablette ou son téléphone portable et à lier ces détails avec la question à traiter apprendre de ce qui nous entoure. Les photos sont postées sur un espace de photos de type Pinterest. A chaque photo est associé un mot clé. Un classement des photos collectées est alors réalisé en grand groupe. Un schéma heuristique d’images peut être composé pour repérer les angles morts ou les points à explorer et exploiter

Cet exercice permet de :

  • De se mettre en mouvement
  • Apprendre à observer son environnement en en captant les détails et les lignes de force (approche du land art)
  • Partager un référentiel visuel
  • Construire une situation à partir d’un partage créatif et coloré

La résolution collaborative de problème

Un cercle de dialogue est organisé. Le cercle consiste à se mettre tous en rond et de laisser naître une question par agrégation des pensées de chacun. Lorsqu’une question prend forme elle fait l’objet d’une reformulation par l’animateur. Lorsque l’unanimité sur la question est atteinte, un travail d’approfondissement de la question est initié. Au sein d’une salle connectée, (tableau et tablettes numériques) les participants sont alors invités à faire des recherches en ligne en petites équipes. Après un temps de recherche sur internet sur tous les mots clés de la question. Avec un outil de partage de leur écran de tablettes par exemple Adobe connect, ou webex ils donnent à voir le résultat de leur recherche au grand groupe. Le groupe peut enrichir les idées proposées et compléter jusqu’à ce qu’un savoir collectif soit produit.

Cet exercice permet de :

  • De partir d’une question émergente et importante pour le groupe
  • Organiser et réguler un conflit sociocognitif
  • Elaborer un savoir partagé

Développer du potentiel collectif pour agir

Des webinaire sont organisés avec Adobe connect ou webex sur un sujet essentiel pour les participants : la conduite du changement, la transformation de soi et des organisations. Une planification des séances de webinaires permet de caler son investissement. Des vidéos ou des dossiers thématiques peuvent être partagés sur des dépôts de type google drive. En complément des apports en ligne, les participants sont invités à rejoindre des groupes de codéveloppement pour mettre en place des entraînements associés. Les outils de type doodle vont faciliter le regroupement des participants pour qu’ils puissent s’entrainer

Cet exercice permet de :

  • De gérer son niveau d’engagement
  • De partager des émotions
  • D’articuler réflexion à distance et partage de pratique avec un groupe de pairs

Mobiliser l’intelligence collective pour créer un savoir partagé

Cet exercice croise les approches de world café et les approches d’écriture collaborative. Une tablette avec un lien Framapad. (le même pour chaque table) permet d'établir le compte rendu et de construire simultanément la problématique. Les participants peuvent intégrer des hyper-liens dans le compte rendu pour enrichir les ressources partagées. Sur la page Framapad, les questions ont été préalablement écrites. Un rapporteur par groupe saisit les réponses apportées sur l'outil. L'outil étant utilisé simultanément par tous les rapporteurs. Chaque groupe voit la pensée collective se dessiner petit à petit. Une projection grand écran est également réalisée.

- Quel rôle doit jouer un animateur de réseau social?
- Comment créer la dynamique d'un grand groupe en ligne?
- Quelles sont les conditions pour réussir la coopération?
- A quels indicateurs peut-on voir que la communauté en ligne répond aux enjeux?
- Comment gérer les participants indélicats?
- Quels règles ou outils d'animation est-il possible de mettre en place?
- Comment adresser des signes de reconnaissance aux meilleurs contributeurs?
- Quels conseils pour faire capoter le projet d'une communauté d'apprentissage en ligne?
Cet exercice permet de :

  • De créer un savoir commun
  • De garder une trace des échanges et des itérations
  • De partager le travail avec des personnes externes ou distantes
  • De co-élaborer des réponses de façon interactive

Concevoir une formation de façon participative

Le groupe est constitué d’un mélange de participants d’origine très différente, dont les bénéficiaires de la formation à construire. Le groupe est alors invité à construire un programme de formation en plusieurs étapes :

  • Etape 1 : les bénéficiaires sont invités à se réunir entre eux et repérer les irritants qui parsèment leur métier, les concepteurs sont invités à créer une grille de questionnement pour extraire les faits les plus riches
  • Etape 2 : des entretiens croisés se déroulent
  • Etape 3 : une ébauche de projet de formation est rédigée
  • Etape 4 : le projet de formation est adressé à des mailings lists préalablement constituées pour critique et enrichissement du programme posté sur un mur partagé type padlet[1]
  • Etape 5 : le travail est repris par des groupes mixtes, les scénarios sont repris et améliorés
  • Etape 6 : un teaser du programme peut être immédiatement réalisé avec un outil de type adobevoice ou avec un personnage avatar de type Telagami[2]

Cet exercice permet de :

  • De s’appuyer sur les pratiques réelles des participants
  • Repérer les points forts/faibles
  • Tester le programme imaginé avec des vrais bénéficiaires
  • Valider

Apprendre à évaluer

Les participants sont invités à réaliser des évaluations formatives sur les apports réalisés pendant la formation avec des learning apps (QCM, regroupement d’images etc.). Ils s’interrogent sur les formes d’évaluation et construisent en séance un outil d’évaluation. La construction d’une évaluation par les participants eux-mêmes est en soi un exercice de repérage des points clés et des difficultés particulièrement apprenant. Un apport peut être fait au besoin sur les niveaux d’évaluation à chaud, à froid des compétences et des effets.

Cet exercice permet de :

  • De repérer les points clés de l’’évaluation
  • De créer des modalités d’évaluation en ligne rapidement et facilement réutilisable sur une plateforme compatible au format scorm

Créer une vidéo de façon collaborative

La vidéo peut capter une séance de design ou de co-conception, retranscrire une fresque commune. Les participants sont invités à créer une fresque à partir des représentations dessinées de leurs projets. Les projets dessinées sur de grandes feuilles A3 sont alors collés les uns en liaison avec les autres. Une vidéo de la construction de la fresque est réalisée. L’application wipster permet de rendre compte de la liaison des différents projets et de créer une vidéo collaborative pour présenter la fresque en tenant compte des avis de chaque participant. Chacun peut en effet inscrire son avis sur le time code de la bande vidéo. Cette application de rendre compte des liens entre les différents projets et ce de façon collaborative.

Cet exercice permet de :

  • Rassembler les avis des participants à la conception d’une vidéo
  • Organiser le montage collaboratif d’une vidéo De participer pleinement à la réalisation d’une œuvre commune

Aller plus loin

Boite à outils numériques : http://lacooperativepedagogique.weebly.com/

Jeux sérieux en libre accès http://cooperativepedagog.wix.com/seriousgame

[1] http://outilstice.com/2015/03/5-outils-pour-creer-et-partager-des-murs-daffichage-virtuels/

[2] http://cursus.edu/institutions-formations-ressources/technologie/23701/des-avatars-animes-parlants-demande/#.VSIucfC4Jl8

Développer des apprentissages collaboratifs et ouverts
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article