Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Nuit debout diffuse actuellement des pratiques de débat démocratique au sein de son assemblée générale mais aussi à l'intérieur de petits groupes qui nourrissent l'agora de leurs propositions. On peut passer rapidement devant ces petits groupes organisés en cercles, en se demandant qu'est ce qui peut bien s'y comploter, on peut aussi s'y arrêter et essayer de comprendre quelle mécanique relationnelle s'y déroule.

Pierre me raconte son expérience. Il a participé à un atelier constituant. Il décrit la réunion vécue avec 8 participants inconnus, chacun s'assemble tous ne sont pas aguerris à la parole avec des inconnus.

Voilà comment ça débute. Tout d'abord un plus ancien dans le mouvement est assis sur tabouret, les autres l'interpellent.

"Pourquoi sommes nous à même le sol, et toi au-dessus de nous?".

"Parce que j'ai envie d'un peu de confort, j'en ai assez d'être par terre"

"Ce n'est pas juste, c'est une façon de prendre l'ascendant. Votons pour savoir si nous sommes tous d'accord pour que tu restes ainsi"

Le vote laisse le tabouret au vétéran, il est possible d'être debout et un peu fatigué.

Le tour de cercle est initié par un facilitateur. Qui pose une question ouverte : "sur quoi voulez vous travailler?"

Chacun s'exprime pendant quelques instants, 3 sujets retiennent l'attention. Un vote sur le sujet est arrêté. Le facilitateur donne 3 minutes de réflexion. Après ce temps de silence, chacun est invité à prendre la parole. C'est même une obligation. Après ce temps. Un secrétaire de séance reprend les notes prises et les relit à haute voix. Des points communs sont recherchés et émergent. Une rédaction des points d'accord est alors réalisée. Cette rédaction est relue et amendée jusqu'à ce que l'unanimité se dégage. Le texte peut alors être versé au débat général.

L'atelier a duré une heure.

Cette illustration d'une pratique observable chez nuit debout appelle deux constats.

1 - il y a une envie d'écoute de tous et un choix de recherche de consensus. La méthode décrite est un partie pris unanimiste par rapport à d'autres méthodes participatives par exemple de bonification

2 - c'est un véritable apprentissage démocratique il rappelle la pratique des cercles d'études suédois qui participent à une démocratie enviée dans le monde

Nuit debout, à l'intérieur d'un cercle constituant
Nuit debout, à l'intérieur d'un cercle constituant
Nuit debout, à l'intérieur d'un cercle constituant
Nuit debout, à l'intérieur d'un cercle constituant

Commenter cet article

cristol 01/05/2016 18:35

J'ai été scout et à l'instant où vous faites référence à cette pratique je fais un lien (et je vous en remercie infiniment), mais il est vrai que la forme des cercles est largement adoptée partout dans le monde https://fr.pinterest.com/deniscristol92/cercles-humains/

Scout 01/05/2016 18:01

On voit que vous n'avez pas été scout, pour être ébahi à ce point. Les cercles, ça vient de chez eux.
Nuit Debout noyautée par Versailles ?