Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Quel type de dirigeants est en capacité de créer ou libérer une entreprise ?

Par quel chemin doit-il passer pour laisser de côté la vision traditionnelle du pouvoir ?

Doit-il être désespéré de la vie ou impotent pour confier à d’autres le soin d’avoir une vigilance sur le bien dont il est propriétaire ?

Par quel genre d’expérience humaine est-il passée pour dire il est possible d’accorder une confiance inconditionnelle aux autres ?

Doit-il être le seul de son espèce dans l’entreprise ?

A partir de combien d’illuminés comme lui la libération peut être rendue possible ?

Doivent-ils avoir vécus ensemble un événement à ce point fort, une crise, que les voilà unis dans la durée ?

Jusqu’à quel point doivent-ils partager les mêmes valeurs ?

Quelle déviance acceptable à l’idéal de l’entreprise libérée est-elle possible pour que les règles installées résistent ?

Ce dirigeant libéré doit-il avoir fait des rencontres particulières ?

Doit-il avoir reçu un enseignement spécifique ?

Doit-il méditer sur la vie ? Etre philosophe ? Touché par la grâce ?

A-t-il un type de personnalité particulier ? Un gout du risque humain plus fort ?

En quoi son éducation ou ses prédispositions psychologiques sont-elles si particulières ?

Le contexte de sa décision de se libérer et de libérer les autres est-il repérable ?

Quels sont les facteurs de conversion ?

De quelles qualités ou force d’utopie doit-il disposer pour mener à bien son projet ?

Et si celui-ci ne marche pas tout de suite, ou puise t-il des ressources pour persévérer ?

Comment transmet-il aux autres sa vision quand il est seul et qu’ils sont si nombreux ?£

Voit-il plus loin plus précis que les autres ?

Regarde t-il les autres comme ils sont ou comme ils pourraient être ?

Ou a-t-il appris à regarder ainsi ?

Comment la confiance l’a gagné pour qu’il l’accorde à son tour ?

A-t-il besoin d’être bienveillant Empathique ? Humain ?

Que signifie pour lui le sens du résultat ?

Pourquoi s’embarrasse t-il d’aller à contre courant alors qu’il pourrait jouer le rôle habituel et attendre sans effort ?

Est-il un rebelle ou a-t-il trop d’énergie ?

Questions pour les dirigeants d’entreprises libérées ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article