Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

La résistance est un terme électrique qui dénote la surchauffe, la surcharge. Il serait aussi possible d’évoquer le goulet d’étranglement, le trop plein. Les promoteurs de changement évoquent l’idée de résistance quand les destinataires ne comprennent pas, ne voient pas l’utilité pratique ou tout simplement ne croient pas aux nouvelles solutions. Pour répondre à ces réticences, il s’agit d’aider à comprendre en quoi l’innovation pédagogique produit un bénéfice et à quoi elle sert (démarche cognitive), il s’agit de montrer quelle amélioration concrète elle apporte (démarche de démonstration, apport de preuves), il s’agit enfin de donner envie à plus de nouveauté (registre de la croyance et des habitudes de pensées). Quel que soit le principe de résistance évoqué, la temporalité, le rythme le moment opportun est essentiel pour faciliter l’appropriation d’une innovation pédagogique.

Bibliographie

CRISTOL, D. (2014), Former se former et apprendre à l’ère numérique. Paris : ESF.

CRISTOL, D. (2011), Innover en formation. Dynamiser l’apprentissage en entreprise. Paris : ESF.

CRISTOL, D. (2011), Management et innovation : 60 nouveaux exercices. Jeux et cas pratiques pour apprendre ensemble. Paris : ESF

Quelles sont les résistances à l’innovation pédagogique ?

Commenter cet article