Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Il devient indispensable de réagir à la destruction systématique de notre environnement, en revoyant la façon dont l'éducation promeut un chacun pour soi domageable aux communautés humaines et à la planète. Nous pouvons imaginer une autre approche pédagogique.

Plus ça change et plus c'est la même chose. Alors que chacun ne peut faire que constater le réchauffement climatique (97% des experts climat du GIEC sont d'accord sur ce constat), la pollution croissante, la disparition de la biodiversité, la montée des conflits pour cause de manque d'eau et de nourriture, la montée des inégalités, les mêmes réponses sont apportées par des dirigeants. Plus de la même chose : plus de solutions libérales, d'austérités, de passage en force, de mesures tiédes, de reculades face à des décisions écologiques pourtant essentielles à prendre.

L’arctique est en cours de colonisation, sans qu'aucun peuple n'ait été consulté. Les mêmes mécanismes de décisions sont enclenchés, les raisons d'état avancées pour que les ressources minières profitent encore et toujours à une poignée de dirigeants. Quelques oligarques, puisant aux mêmes réflexes de volonté de richesse et de pouvoir individuel font des choix qui engagent l'humanité.

La nature et l'environnement humain souffrent de ces modes de fonctionnements dictés par des représentants cyniques adoptant tous les mêmes réflexes. Les états se paralysent mutuellement, dans des jeux idéologiques pendant que la fréquence des cyclones augmente, que des incendies géants se propagent, ou que les océans regorgent de détritus. Faudra t-il attendre que les dernières abeilles aient disparues et que les oiseaux ne chantent plus pour s'apercevoir que la maison a brûlé ? Compte tenu de la menace diluée par les représentants officiels, sous la pression de lobbys, il n'est d'autre solution que la démultiplication d'initiatives citoyennes.

Pour ce qui me concerne je pense que nous péchons dans les pratiques éducatives à force de les orienter exclusivement vers la sélection des cerveaux les plus brillants. Le système élitiste actuel génére des intelligences solitaires. Nous avons besoin d'une génération d'individus engagés capables de travailler ensemble sur des problèmes complexes au bénéfice de leur communauté. Il s'agit d'orienter plus fortement les visées éducatives pour le collectif et pas seulement pour le développement de ses seules compétences individuelles.

Apprendre ensemble plus fortement devrait être une piste à creuser pour accepter des points de vues différents, pour prendre en compte une plus forte altérité et des visions contradictoires à la seule rationalité technique et économique. Nous avons besoin d'inventer une pédagogie des grandes causes humaines, faisant de l'homme une finalité et un levier et pas seulement le réceptacle de connaissances pour dominer le monde. Il s'agit d'apprendre à habiter notre planète et à en devenir plus économe.

Apprendre ensemble pour la terre

Commenter cet article

Frédéric Langlest 03/07/2016 22:44

Bonjour,

Ça fait toujours autant plaisir de lire vos réflexions qui sont pleines de bon sens, d'autant quand on sait que vous faites partie de la fonction publique.
J'en profite pour dire que je suis allé au 3ème forum de la pédagogie mentionné dans vos articles, et que ce fut une rencontre de belle qualité, une de ces journées qui ont quelque chose de magique qui vous dressent le poil.
Bravo encore et merci pour toutes vos interventions

cristol 03/07/2016 22:50

Merci beaucoup