Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Le travail en réseau au sein et au travers des grandes administrations publiques d’état, territoriale ou hospitalière est l’objet de cet ouvrage. Toutes les formes de réseaux sont abordées : castes, corporations, réseaux et communautés de pratiques. L’ouvrage commence par des études de cas mettant en évidence les limites et les frontières entre le corporatisme et le fonctionnement en réseau. La question de l’influence de ces différentes formes de collectifs et des liens spéciaux qui les unissent est explicitée. Un chapitre met en perspective ces réseaux à l’aune du XXIème siècle. A l’ère ou internet transforme les relations entre administrations et citoyens, ces réseaux sont questionnés. Plusieurs questions traversent l’ouvrage. Au titre desquelles : Faut-il vraiment fusionner les administrations, les grands ensembles sont-ils plus efficaces ? Quelle est l’efficacité de l’ouverture des grands réseaux d’infrastructure (communication, transport, énergie), quel gain attendre entre économie d’échelle et innovation ? Quelle maille territoriale permet de partager les connaissances et les innovations, quelle densité de réseau sur un territoire faut-il atteindre ? Quel renouvellement attendre des corps intermédiaires (associations, syndicats, chambre de commerce etc.) pour qu’ils travaillent mieux en réseau ? Le corporatisme des étudiants de grandes écoles d’administration publique ne vire-t-il pas au communautarisme ? Sur un territoire, les réseaux ne devraient-ils pas se centrer sur les citoyens ? Les outils numériques ne sont-ils pas un moyen pour créer de la transversalité et faciliter l’émergence de communautés professionnelles au service du citoyen ? N’y a-t-il pas un risque de formaliser les réseaux d’action inventés sur le terrain au risque de les lester par des procédures bureaucratiques ? Quel apprentissage de la délégation de pouvoir au sein de réseau nécessairement plus participatif ? Comment encourager l’unité du réseau plutôt que son unicité qui fait courir le risque de communautarisme ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article