Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Cet ouvrage s’inscrit dans un courant critique et alternatif du management actuellement dominant. Il développe des thèmes essentiels pour repenser la complétude du business non comme la simple optimisation économique, mais comme la réalisation de valeurs humaines.

Les thèmes défendus sont ceux de la conscience du business, de la responsabilité inconditionnelle, de l’intégrité, de l’humilité ontologique, de la communication authentique, de la négociation constructive, de la coordination, de la maîtrise des émotions, et d’une autre approche du marché. Les notions développées sont inhabituelles dans les sciences de gestion. Elles sont spécifiques au développement de posture, certains pourraient même les identifier dans des approches du développement personnel, mais il s’agit de bien de faire du business autrement et en s’appuyant sur des valeurs.

L’ouvrage défend une vision de la valeur ancrée dans la vie. Cela fait écho aux travaux en France du philosophe Patrick Viveret pour qui le latin VALOR = renvoie à « force de vie ». Cette vision de la valeur dépasse la seule accumulation de profit et se place en perspective de niveaux de sens élevés (sens spirituel) et intégrant

également les cartes de lecture issues de la tradition rationaliste occidentale et des cartes asiatiques intégrant des perspectives sensibles et holistiques.

L’ouvrage répond à de nombreuses questions de dirigeants et de managers qui cherchent plus de « business avec conscience » et qui sont avides de contribuer dans le champ économique à la marche d’ensemble de la société et pas seulement de l’optimisation du taux de profit. L’ouvrage est complet car il ose s’intéresser à la vie dans son ensemble et pas seulement la vie des affaires. Il promeut une articulation de l’écosystème intérieur et extérieur des managers. Il interroge plus qu’il ne donne de solutions toutes faites. En ce sens il est moins un ouvrage pratique qui dit comment faire, qu’un ouvrage qui aide à développer ses compétences de réflexivité. Compétences et attitudes tellement utiles pour la formation des dirigeants et des managers.

Le livre vient compléter une littérature managériale qui dit quoi faire. Il apporte plutôt un autre angle sur la base de quelles questions se poser sur soi, pour les autres et pour son environnement. Il élargit le champ de conscience de ce que signifie faire des affaires en poussant à intégrer les enjeux véritables. Il impose à chacun d’agir en cohérence avec ses valeurs. Le chapitre sur « l’humilité ontologique » met vraiment en garde sur les croyances.

Le plan est très cohérent. Les 9 chapitres explorent progressivement la posture du dirigeant en intériorité puis dans son emprise sur des décisions concernant les parties prenantes de l’entreprise et tout l’environnement dans lequel l’entreprise baigne. Du coup on comprend bien les liens entre intériorité et extériorité et la nécessité d’alliance et d’équilibre, on comprend mieux et l’on a envie de pousser le questionnement sur comment réussir cet équilibre.

Commenter cet article