Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

 

La série de billets à suivre cette semaine va explorer les formes de régulation humaine.

Le concept d’entreprise libérée (Getz et Carney, 2013) suggère d’autres formes d’organisation de l’action mobilisant plus fortement   créativité et intelligence collective. Dans sa théorie de la régulation sociale, Jean-Daniel Reynaud (1997) explique comment des règles se mettent en place pour permettre à un ensemble humain de se structurer et d’élaborer une action collective. Les règles ne sont pas créées ex-nihilo, elles sont négociées, évoluent, se recombinent, dans le cadre d’un environnement, un territoire, une entreprise ou administration. Ces règles représentent le droit et forment les bases de la régulation sociale. Cependant, si l’idée de règles négociées s’est  appliquée parfaitement aux environnements stables et aux jeux d’acteurs bien identifiés, d’après-guerre jusque dans le début des années 90, les transitions fulgurantes (Giorgini, 2014) qui transforment aujourd’hui  la société requièrent des façons plus labiles de s’ajuster dans des collectifs. Les systèmes d’autorité, les légitimités sociales en place, la régulation des acteurs formellement identifiées pour animer les collectifs sont mis sous tension, par des valeurs individuelles, des pratiques, des engagements sociaux singuliers,  ou encore des technologies collaboratives. Le jeu des négociations entre acteurs formellement reconnus pour réguler les collectifs, perd de sa pertinence. Tout se passe comme si la logique de « l’acteur et du système » de Crozier (1977), avait vécu. Rappelons  quelques formes actuelles par lesquelles l’action humaine est régulée dans les organisations. Ces formes renvoient en tout premier lieu à :

La question des fins et des moyens

  • Management hiérarchique ou de projet
  • Leadership

La question des hommes

  • Animation
  • Facilitation
  • Coaching individuel, collectif et organisationnel

La question du pouvoir

  • Bureaucratie, adhocratie, sociocratie et holacratie
  • Gouvernance et gouvernance adaptative

Bibliographie

CROZIER, M. FRIEDBERG, E.  (1977), L'Acteur et le Système, Paris : Le Seuil.

GETZ, I. CARNEY, B. (2013), Liberté et compagnie. Quand la liberté des salariés fait le succès des entreprises. Paris : Flammarion.

GIORGINI, P. (2014), La transition fulgurante. Vers un bouleversement systémique du monde. Paris : Bayard.

REYNAUD, JD. (1997), Les Règles du jeu : L'action collective et la régulation sociale. Paris : Armand Colin.

 

Les formes de régulations humaines

Commenter cet article