Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

On ne compte plus les ouvrages rédigés ou dirigés par Christine Marsan, psychosociologue, coach et psychothérapeute qui installe progressivement une pensée non conformiste et nous permet progressivement de comprendre les enjeux de notre monde emprunts de complexité et de collaboration. Cet ouvrage s’intéresse à un thème moult fois débattu relatif au « changement et aux résistances au changement ». Il nous rappelle que le changement c’est la vie. Et comme les individus, les entreprises doivent s’intéresser à pourquoi elles souhaitent changer au risque d’une frénésie incessante. Cette compréhension vient de l’intérieur des dirigeants : pourquoi veulent-ils que cela change ? La réponse à cette question s’inscrit dans la complexité et le paradigme actuel de la modernité de son emballement et de ses incertitudes. Il faut être capable d’expliquer le changement pour contrer les habitudes de résistances, particulièrement ancrées dans la culture Française. Ces résistances expriment des peurs et limitent l’action individuelle et collective mais elles montrent aussi le début du processus à l’œuvre. Un processus de changement qui gagne à intégrer les leçons de plein et de vide et de temporalité lente de la philosophie asiatique pour se déployer en dépassant les contradictions. La visibilité, le sens, la possibilité à chacun de recomposer ses marges de manœuvre sont indispensables pour embarquer des équipes. Accompagner, communiquer, écouter et comprendre, encourager l’adhésion, évaluer le changement et encourager l’adoption de nouvelles attitudes permet plus de fluidité dans les transformations. Vivre le changement que l’on souhaite pour les autres est le conseil que Marsan adresse aux dirigeants. Il leur faudra pour cela du courage managérial, de l’écoute et de la confiance en eux-mêmes et dans les autres.

Commenter cet article