Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

6. Comment pouvons-nous mieux communiquer les changements qui se produisent de manière convaincante pour les personnes?

La seule façon de communiquer sur les bénéfices du changement, c’est par l’action  exemplaire des promoteurs de changements. La proximité physique avec les managers, l’apport de contenus solides sur les questions de métier, la possibilité de disposer d’espaces pour des « disputes professionnelles » sont des points clés. Ces espaces accueillent les débats utiles pour reconfigurer les façons de penser.

7. A quoi ressemblerait un changement réussi? Comment mesurer ce succès?

Le succès se mesure quand chacun finit sa journée  de travail ressourcé et non pas fatigué. Le changement ne se voit pas immédiatement. C’est comme un tableau pointilliste Français d’abord on ne distingue que des petits points, puis avec le temps, l’ensemble de l’œuvre est discernable sans aucune hésitation.

8. Voyez-vous les obstacles et quelle sont les implications pour une mise en œuvre réussie de tout changement dans une organisation?

La peur du changement est la principale cause de blocage. Mais cette peur est à l’intérieur de ceux qui pilotent, gouvernent ou plus modestement accompagnent le changement. C’est la peur que d’autres ne suivent pas leurs idées. Quand les dirigeants apprennent à faire confiance aux autres, quand ils perçoivent que la peur est dans leurs tripes avant d’être dans celles des autres alors l’expression « résistance au changement » change entièrement de sens. Les dirigeants doivent apprendre à transcender leurs propres peurs et ne pas la propager au sein de leurs équipes. Ils doivent faire un effort de développement personnel et pour cela se connecter à la vie.

9. Comment former un comité de pilotage? 

Ce sont les projets à partir desquels les collectifs professionnels se reconnaissent et à partir desquels ils s’engagent. Quand un collectif accroit le pouvoir d’agir  des équipiers isolés, quand chacun voit qu’il peut faire plus en équipe que seul, alors naturellement les bonnes volontés s’agrègent. Ce sont les personnes motivées qui forment les meilleurs comités.

10. Qui se sentira menacé par ce changement et comment traiter de leurs préoccupations?

Ceux qui sont inquiets du changement sont tous ceux qui prennent la situation actuelle pour l'objet de la garantie des équilibres en place. Les dirigeants, les représentants des salariés, les experts. Tous ceux qui fondent leurs compétences et leurs places sur l'immobilisme vont être questionnés dans leurs comportements professionnels. Ils devront trouver de nouvelles sources de reconnaissance à leur rôle pour se sentir bien dans les transformations à l'œuvre. C'est toute les identités professionnelles  qui peuvent se transformer. Cela demande du temps pour se projeter autrement dans un monde incertain, risqué, volatil.

Le change-management (Temps 2)

Commenter cet article