Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

 

"Seul on va plus vite ensemble on va plus loin" on est tous d'accord avec la promesse de la sentence, mais on accepte difficilement d'en payer le prix qui consiste à vraiment écouter les besoins de l'autre. Une réunion, un séminaire, un rassemblement collectif peut créer un egregore. Un egregore  est l'incarnation d'un inconscient collectif à partir duquel se propulser dans l'action les uns avec les autres, sans avoir besoin de tout contrôler ou tout verbaliser.  En effet si se relier par son inconscient collectif est un levier puissant, on ne manipule pas les forces invisibles si aisément. Accroitre son pouvoir d'agir avec un collectif passerait selon moi par 3 ingrédients constitutifs de la force de l'être en groupe :

 

Nourrir une haute qualité relationnelle

Cette expression signifie être présent à l'autre ici et maintenant et disponible pour accueillir ce qui nous dérange, ou nous semble être une perte de temps, contraire à nos valeurs ou à nos croyances. C'est une hospitalité des idées, un temps de relâchement consacré à l'autre. La présence véritable à l'autre (sans consulter son téléphone portable, ou son ordinateur) est un effort de ralentissement et d'attention. Il passe plus par des questions de compréhension de la position et des besoins de l'autre que dans des joutes verbales ou des débats. Des protocoles d'écoute active, de prise de décision par consentement, de dialogue structuré aident à atteindre cette qualité relationnelle. Elle passe aussi par un apaisement, un travail sur soi, de la méditation ou toute forme qui aide à augmenter sa qualité de discernement.

 

Poser un cadre de confiance

Ce qui change la nature d'une réunion c'est l'intention de qualité posée. Le même objet peut être traité différemment selon le soin mis à ce que les participants se sentent inclus, écouté. La prise en considération de la parole de l'autre pendant tout un processus préparatoire renforce l'idée que la contribution de chacun est importante. Le cadre de confiance se construit à plusieurs. Il est nourri de preuves qui se cumulent les unes aux autres que les ce qui va se passer ensemble est maitrisable, que chacun y a une prise, et que les risques proposés sont collectivement assumés.

 

Faire l'expérimentation d'expérience irréversible de coopération

L'expérience irréversible de coopération est le moment où les participants sont immergés dans un flow d'activités qui  s'enchaînent de façon fluide et agréable. Chacun ressent un état de dialogue et de créativité apaisé. Il perçoit que cette expérience bénéfique est à renouveler. Il cherchera à la reproduire, car la coopération avec les autres aura été gratifiante et plaisante. Cette expérience irréversible de coopération fait grandir le sentiment d'efficacité collective.  C'est un chemin de non-retour ou définitivement on a intégré une preuve que "oui ensemble on va plus loin".

 

La force d'être en groupe et d'apprendre ensemble
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Max Masse 03/10/2017 11:31

Bonjour Denis Merci pour ce très beau texte prospectif et encourageant. Je finalise un support qui précise mon intervention orale consacrée à l'approche co-disciplinaire la semaine dernière aux Rencontres SST du CNFPT à Marseille. Je vais avoir le plaisir de vous citer. Très cordiales salutations. Max

Cristol 04/10/2017 06:35

Merci max je lirai votre texte avec Plaisir