Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Marcel nous enseigne la classe inversée de fort belle manière (merci à lui), Mais Philippe M fort de 17 ans d'enseignement et d'apprentissage parfois peu orthodoxe me fait savoir que la classe inversée est déjà fort ancienne, rien à voir avec les nouveautés technologiques.

C'est en séchant le cours, et en récupérant le polycopié ou les notes d'un collègue que l'on se présente un jour en classe. En effet, il faut bien montrer son visage au professeur pour avoir le droit de passer l'examen. La liaison entre théorie et pratique, apprentissage formel et apprentissage informel opère à l'envers et à l'endroit.

La classe inversée d'aujourd'hui pourrait bien être l'école buissonnière d'hier. Ce qui était alors transgressif et libérateur deviendrait un nouveau modèle d'apprentissage appuyé par des technologies.  Vu le nombre de pratiquant de l'école buissonnière qui ont réussi on ne peut qu'être séduit face à la libre organisation et à la créativité à s'auto-éduquer des apprenants, qui sont nombreux à avoir acquis le goût de l'exploration par eux-mêmes.

Donc merci Marcel, de nous aider au meilleur bénéfice des technologies mais rendons grâce aux explorateurs du passé!

Au passage guettons les transgressions et les interdits éducatifs actuels nous y trouverons peut-être les tendances pour apprendre demain.

Lettre à Marcel : le véritable ancêtre de la classe inversée
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article