Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

 

 

 

 

Leadership-3 Dés les années 70 Livingston (1971) professeur à l’université de Harvard observait « there is no direct relationship between performance in school or training programs and records of sucess in management ». Il soulignait déjà l’incapacité des programmes formels de management à satisfaire aux connaissances et compétences utiles dans les organisations, pour les managers en particulier l’absence d’empathie. Ce constat laisse à supposer que si l’apprentissage formel est insuffisant,  l’apprentissage informel jouerait un rôle. En effet, de par les mutations rapides qui affectent les organisations de travail et la prédominance d’événements variés à traiter, les savoirs contemporains sont éphémères et forcent à de nouvelles autodidaxies, c’est pourquoi les apprentissages informels sont à la base d’une part des  savoirs humains. Mais de quoi parle t-on exactement lorsque l’on évoque les apprentissages informels ?

Dans le mémorandum sur l’éducation et la formation tout au long de la vie produit par la commission européenne (2000), mais également dans les travaux du CEDEFOP (2002), la distinction est faite entre les différentes formes d’éducation et de formation à savoir : le formel, le non formel et l’informel.  L’éducation formelle est définie comme l’acquisition de connaissances à partir des programmes du système scolaire ou d’enseignement supérieur, elle donne lieu à certification.

L’éducation non formelle "intervient en dehors des principales structures d’enseignement et de formation de certificats officiels". Elle s’acquiert "sur le lieu de travail » ou dans le cadre des activités d’organisation ou de groupes de la société civile (associations de jeunes, syndicats ou partis politiques…). Elle peut aussi être fournie par des organisations ou des services en complément des systèmes formels.

En ce qui concerne l’éducation informelle, elle fait référence à un apprentissage qui n’est pas forcément intentionnel et encore moins reconnu et reconnaissable par les individus eux-mêmes et leur environnement mais dont la somme des recherches en particulier les synthèses de Tremblay (2003) ou d’Eneau (2005 p73), montrent qu’il représente depuis les premiers travaux de Tough (1971) 80% des apprentissages d’un individu, soit 500 heures par an.

 

Equipes de recherches sur les apprentissages informels

 

Bibliographies sur les apprentissages informels

 

Ressources sur les apprentissages informels

Introductory remark on informal learning

 

IMPLICATION DANS LA FORMATION CONTINUE : Dossier sur les apprentissages informels paru dans DEBAT FORMATION à l'occasion d'une journée co-organisée par Advancia-Négocia et la revue SAVOIRS

http://www.debatformation.fr/appli.htm?onglet=&page=

 

IMPLICATION DANS LA FORMATION INITIALE Interview parue dans Educpro

http://www.educpros.fr/detail-article/h/7465993fa4/a/denis-cristol-la-plupart-des-ecoles-ont-une-organisation-disciplinaire-et-sont-desarmees-dan.html

 

 

 

Interview de Jay qui précise (en anglais) la notion en 10 minutes

 


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article