Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

 

homme-technologique-copie-1.jpgVoici une série de propositions pédagogiques   imaginées à partir des dernières avancées en matière de nanotechnologies, communication à distance, électronique. A votre avis lesquelles ont le plus de chance de se réaliser ?

          Des exosquelettes équipant des apprenants et dirigés par des formateurs  vont permettre de guider les mouvements des apprenants qui vont à force de répétition intégrer les bons gestes

Des puces électroniques pourront être intégrées dans le cerveau et augmenter la mémoire d’un volume de mégaoctet considérable, offrant un accès à des savoirs encyclopédiques

Le téléphone portable va continuer à se miniaturiser et se transformer en véritable prothèse du cerveau, permettant de véritables liens entre mémoires humaines et électroniques. La mémoire sera mieux partagée, elle sera téléchargeable et transmissible entre êtres humains

 Les apprenants seront régulièrement dotés de caméras qui filmeront toutes leurs activités, voire toute leur vie. Les images recueillies et les possibilités de montages ouvriront  de nouvelles perspectives en psychanalyse,  dans la réalisation de récits de vie, ou dans l’analyse des gestes professionnels

L’activation de neurones sous scanner va se développer. Les groupes de neurones stimulés permettront de développer de nouvelles formes de remédiation cognitive.

Des robots modélisateurs pourront remplacer les tuteurs et offrir les bons comportements à imiter. Ils seront dotés de programmes capables d’activer les neurones miroirs des apprenants mieux à même d’accéder à des situations particulières d’apprentissages.

Les puces électroniques implantées dans le cerveau permettront à chacun grâce à des connexions wifi  d’entrer en communication avec les autres, d’identifier des coachs. Cette invention marquera le passage de la communication non-verbale à la communication neuro-verbale. C’est le début d’une nouvelle forme de télépathie.

Grace aux progrès de la géolocalisation, chacun sera en mesure d’identifier qui veut apprendre dans un environnement. De façon simplifiée, des cercles d’études se constitueront pour traiter de sujets qui naitront au gré des besoins.

Les nanotechnologies rendent l’environnement intelligent. Chaque objet va être doté d’une puce électronique porteuse d’une richesse d’information. Les interfaces wifi vont diminuer l’écart entre moi et le monde qui m’entoure. L’environnement sera apprenant au sens propre. Une philosophie holiste pourrait ainsi se développer.

La musicalisation émotionnelle va transformer nos manières d’apprendre.  La musique devient  partie prenante des messages délivrés en formation et devient un porteur  de modification  des émotions qui sont à la base des apprentissages

Les capacités personnelles à utiliser de l’énergie se développent grâce à la miniaturisation d’une nouvelle génération de capteurs. Grâce aux progrès significatifs  de la captation de l’énergie solaire, magnétique, chimique, chacun dispose d’énergie de façon immédiate. L’apprentissage par le déplacement devient aisé. De nouvelles formes de ballades urbaines se développent, chacun se déplaçant sans fatigue.

L’informatique contextuelle permet à chacun de recevoir les informations qui peuvent l’intéresser et surtout en fonction de sa position spatiale et de sa disponibilité. Les sollicitations sont faites à l’individu en fonction de ses  dispositions émotionnelles

Les environnements électroniques enrichis dessineront un web des objets intelligents à portée des individus. Ils autoriseront des écosystèmes de services diversifiés et mobilisables à la demande.

Grâce aux puces électroniques, l’environnement  va être porteur de plus d’informations reconnaissables. Il va permettre de  dessiner des cartes cognitives  en fonction d’algorithme de reconnaissance d’objet ou de sujet  qui vont s’activer grâce à des radiofréquences.  A l’aide de ces cartes, l’individu choisira d’aller vers des environnements familiers ou inconnus, de se confronter à de nouvelles expériences.

Par le moyen de la géo localisation, l’hyper-coordination va se développer. Chacun sera capable en temps réel de savoir ou est et ce que fait l’autre dans l’environnement. Chacun pourra ajuster ses actes aux autres pour produire ou apprendre. Des cartes de localisation d’équipes en temps réel seront accessibles et permettront de développer  une conscience périphérique facilitant la coordination mutuelle.

Le réseau social reliant tous les êtres humains sera complété. Chacun sera à un clic de distance tous les autres, ce qui va développer une nouvelle forme de sérendipité et de créativité.

La reconnaissance des expressions faciales et à distance  va se poursuivre permettant de progresser dans la compréhension émotionnelle des autres et d’améliorer significativement les relations d’aide

La connectivité va poursuivre ses progrès autorisant une continuité de l’expérience quelque soit les environnements ou les dispositifs électroniques

La traçabilité des faits et déplacements  humains grâce aux portables et aux photos  de lieux visités va permettre de renouveler et d’enrichir les biographies éducatives. La comparabilité des expériences de vie avec celles d’autres apprenants va offrir de nouvelles ressources. Il sera aussi possible d’agréger  et d’échanger les données, de visualiser les environnements d’apprentissage, les réseaux humains abordés et les différentes interactions

L’amplification de l’humain se traduira par l’agrégation d’un  flux de données enregistrées dans la durée à propos de déplacements, de passages, de consultation de sites, de traces d’usages. Cette amplification permettra de bâtir des chronotopes  et d’envisager les environnements d’apprentissage prenant en compte les flux.

Les blogjets vont se développer. Il s’agit d’objet s possédant des caractéristiques numériques et dotés d’informations telles que géo positionnement, histoire traçable, capacité d’interaction, déclenchement propre de leurs fonctions. Ils viendront sollicités et stimulés les individus, notamment dans leurs apprentissages

L’extension sensorielle va permettre une extension des connaissances. L’enrichissement des sens de la vue, du toucher, de l’ouïe, de l’odorat  et du gout va ouvrir à de nouvelles palettes de sensations à même de repenser le monde. Un continuum sera réalisable  par voie électronique et la traduction numérique des valeurs

La femto photographie va poursuivre ses progrès. Le ralentissement d’images poussé permettra d’accéder à une vision du monde détaillé et d’appréhender à un niveau de détail jamais atteint les interactions humaines.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

doan 07/09/2012 15:24

Je recommence sans les fautes...

Je n'ai pas lu dans l'ensemble de ces possibles dans le détail... Toutefois il semblerait que vous ayez omis le polymorphisme; en effet lorsque les TNG auront banalisé l'activation ou désactivation
de gènes spécifiques , le profit marchand rapidement leur emboitera le pas en proposant des kits de modifications morphologiques,soyez en sûr !!!

Troublant alors de songer que l'identification de son prochain ne pourra plus se faire à l'aide du simple acte visuel...

CRISTOL DENIS 09/09/2012 20:52



Merci de me signaler le polymorphisme qui ajoute une touche supplémentaire au tableau !



doan 07/09/2012 15:21

Je n'ai pas lu dans l'ensemble de ses possibles dans le détails... Toutefois il semblerait que vous ayez omis le polymorphisme; en effet lorsque les TNG auront banalisé l'activation ou
désactivation de gènes spécifiques , le profit marchand rapidement leur emboitera le pas en proposant des kits de modifications morphologiques,soyez en sûr !!!

Troublant alors de songer que l'identification de son prochain ne pourra plus se faire à l'aide du simple acte visuel...