Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

 

 

 

Après une carrière de coach et consultant auprès de sportif de haut niveau,  Dominique Drillon est professeur associé à sup de co Montpellier, en charge du département « management des organisations ». Il préside actuellement « l’institut psychanalyse et management », dont il est l’un des fondateurs. A l’heure ou les neuro-sciences sont en train de chercher l’énigme du cerveau humain derrière chaque synapse, le propos de Dominique Drillon n’est certainement pas de « tuer le père ». Bien au contraire c’est à une réhabilitation en règle des travaux de Freud, que  l’auteur s’attache. C’est donc logiquement par une définition de la névrose que commence son propos. Celle-ci serait un conflit intra-psychique entre les forces pulsionnelles inconscientes de ce qu’il y a de plus primitif en chacun de nous avec les interdits transmis par les figures parentales idéalisées ;  pour le dire plus simplement une lutte entre le principe de plaisir et le principe de réalité. Chacun d’entre nous possédant une force d’interdits et de plaisir nous serions en sommes tous névrosés. La maladie commençant à partir d’un certain niveau de dérèglement à nous plonger dans la pathologie. Cette pathologie se traduisant dans les cas les plus extrêmes par des psychoses, de la perversion, voir même des affections psychosomatiques. L’auteur sans se poser en médecin, nous rappelle que trois voies nous restent ouvertes pour vivre heureux malgré tout : le changement de perception de la réalité qui nous entoure, la résilience et la sublimation. C’est à partir des relations personnelles et des relations sociales qu’il nous montre comment tirer parti de nos névroses.

 

 

Cet ouvrage bénéficierait grandement aux spécialistes des ressources humaines, il faudrait le glisser entre un manuel de droit social et quelques autres sur la conduite du changement, la rémunération ou la gestion des compétences. En effet malgré leurs efforts incroyables et leur abnégation face aux situations imprévues les DRH se trouvent toujours face à la nature humaine, changeante imprévisible. L’ouvrage de Drillon devrait les aider non seulement à équilibrer le principe de plaisir résidant dans leur fonction, et celui de réalité de leur entreprise, mais encore ceux de certains de leurs salariés perdant parfois leurs repères dans une société éclatée dans ses références.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article