Publié par CRISTOL DENIS

 

 

images_033.jpgQue signifie participer à un réseau? Le simple fait de se connecter ponctuellement ou de fréquenter un réseau apporte à l'intelligence collective. Actuellement de nouvelles valeurs dans lesquelles "le lien vaut plus que le bien" se composent. Les remarques ci-après essaye de montrer comment les choses peuvent se produire.

 

Participer à un réseau c'est une faculté, c'est la possibilité de s'enrichir volontairement, de donner et de prendre, de grandir dans sa carrière, de développer son capital social et ses liens avec les autres.

Participer à un réseau est aussi devenu une injonction : "travaillez ensemble car c'est mieux et plus efficace!". C'est l'expression idéologique ou une priorité sociale et organisationnelle qui pose le primat du collectif pour développer l'intelligence collective.

Participer à un réseau, c'est une réponse à un besoin de partage. Chacun peut avoir envie de dire qui il est, ce qu'il maitrise, ce qu'il sait mais également il peut partager ses passions et ses doutes.

Participer à un réseau, c'est pouvoir accéder à des ressources ou de l'expertise. Le réseau facilite l'entrée en contact à des personnes et des informations. Ces ressources sont autant dans les bases de données que dans les expériences humaines.

Participer à un réseau permet de croiser les angles de vue. Le réseau permet de démultiplier les vues sur un objet mis en débat. Il favorise la "dissonance cognitive" qui pousse chaque débatteur à préciser sa pensée, défendre ses arguments et donc apprendre et affiner sa pensée.

Participer à un réseau permet de participer à des concertations. La logique réticulaire met en contact des individus distant en termes de valeurs ou d'intérêts. Cela permet des formes de concertationplus large, mais également le développement d'une forme de management participatif ou de leadership partagé.

Participer à un réseau est un moyen de construire une mémoire partagée. Les traces que chacun peut laisser finit par constituer un élément dont chacun peut se  saisir pour non pas juxtaposer des mémoires mais les imbriquer. Des fils de conversation ou d'échange  finissent par se dégager de nouveaux sens.

Participer à un réseau est un moyen de faire émerger une vision collective. Le réseau, par les échanges , les frottements d'avis rapproche les opinions, les croyances, et prépare la vision qui précéde l'action collective.

Participer à un réseau permet de distribuer de la connaissance mais aussi des modes de raisonnements. Les divers points mobilisés du réseau lorsqu'ils se coagulent autorisent une cognition distribuée.

Participer à un réseau assure l'élaboration de nouveaux liens , de nouvelle densité et qualité relationelle entre les membres . La fréquentation du réseau s'approfondissant, une plus grande sécurité, un intérêt et de la confiance naissent.

 

Commenter cet article

Julien BERRI 09/10/2012

Découvrez vite les outils de K-linq qui permettent de mieux exploiter l'intelligence du groupe tout en favorisant les gains de temps du travail en équipe

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog