Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

 

 

 

 

ACCOMODATION : pour Piaget l'accommodation est un mécanisme consistant à modifier un schème existant afin de pouvoir intégrer un nouvel objet ou une nouvelle situation.

ACCOUTUMANCE : phénomène par lequel un organisme s'habitue, tolère de mieux en mieux une substance extérieure. C’est aussi le fait de s'habituer à, de se familiariser avec quelque chose.

ACCULTURATION : processus de contact continu entre des individus et des groupes de cultures différentes qui tend à modifier les cultures

AFFORDANCE : L’affordance est la capacité d’un objet à suggérer sa propre utilisation. La notion d’affordance a été introduite en 1979 par Gibson. Pour ce dernier la perception visuelle d’un objet la perception visuelle d’un objet implique la sélection immédiate et automatique des propriétés intrinsèques qui permettent d’interagir avec lui. Elles incarnent des opportunités pratiques.

ALTERITE : reconnaissance de l’autre dans sa différence

APPRENANCE : L'apprenance décrit un ensemble stable de dispositions affectives, cognitives et conatives, favorables à l'acte d'apprendre, dans toutes les situations formelles ou informelles, de façon expérientielle ou didactique, autodirigée ou non, intentionnelle ou fortuite. L’apprenance vers une nouvelle culture de la formation ? (Philippe Carré, comité mondial pour l’éducation et la formation tout au long de la vie 2006).

APPRENANT : Personne engagée et active dans un processus d'acquisition ou de perfectionnement des connaissances et de leur mise en œuvre. Norme X 50-751.- AFNOR

APPRENDRE A APPRENDRE : apprendre à apprendre est défini comme le désir et la capacité d’organiser et de maîtriser son propre apprentissage tant de manière individuelle qu’en groupe. Elle inclut la capacité de gérer son temps de manière efficace, de résoudre des problèmes, d’acquérir, de traiter, d’évaluer et d’intégrer de nouvelles connaissances et d’appliquer celles-ci dans divers contextes de la vie privée et professionnelle ainsi que dans le cadre de l’éducation et la formation. http://ec.europa.eu/dgs/education_culture/publ/pdf/ll-learning/keycomp_fr.pdf

APPRENTISSAGE EN DOUBLE BOUCLE : l’apprentissage en double boucle est un concept développé par Argyris et Schön (1978). L’apprentissage qu’il soit au niveau de l’individu, du groupe ou de l’organisation est une résultante de l’action. L’erreur corrigée serait une façon d’apprendre. Argyris et Schön relèvent deux façons de corriger des erreurs : – soit la modification du comportement (ne plus faire) appelée apprentissage en simple boucle ;  – soit la modification du programme maître qui produit le comportement appelée apprentissage en double boucle.

APPRENTISSAGE EN RECIPROCITE : en s’appuyant sur l’anthropologie et la sociologie en particulier de Marcel Mauss la réciprocité fait référence à un échange de don-contre don. Pour Eneau (2005) la réciprocité est un élément essentiel de la part d’autrui dans la formation de soi.

APPRENTISSAGE INCIDENT OU INCIDENTEL : apprentissage non intentionnel qui se réalise à l’occasion d’une activité qui vise un autre objectif. L’apprentissage incidentel est un produit dérivé non intentionnel d’une autre activité (Marsick et Watkins, 1989). 

APPRENTISSAGES FORMELS : Apprentissages dirigés et organisés selon un programme et des objectifs prédéfinis.

APPRENTISSAGES INFORMELS :l’apprentissage informel est expérimental, et non institutionnel (Marsick, et Watkins, 1989).Schugurensky (2007) propose une distinction entre trois types d’apprentissages informels en fonction de l’intentionnalité et de la conscience dans le projet d’apprentissage : la socialisation (apprentissage tacite, « apprentissage presque naturel des valeurs, attitudes, comportements, savoir-faire et connaissance qui se produit dans la vie quotidienne »), l’apprentissage fortuit (apprentissage non intentionnellement recherché, coproduit d’une autre activité), l’apprentissage autodirigé (projet éducatif entrepris sans l’aide d’un professeur).

ATTENTION FLOTTANTE : en psychanalyse, l’attention flottante consiste à ne pas porter son attention de manière volontaire sur l’un ou l’autre des aspects des associations de l’analysé, pour garder une disponibilité de compréhension libre de toute intention dirigée.

AUTOFORMATION : s’autoformer, c’est se former soi-même, sans maître, de manière autonome. Ce n’est pas se former seul. L’autonomie suppose l’ouverture à l’autre, elle répugne autant à la solitude qu’à la fusion (Bertighi 1999).

AUTO-MONITORING : action de suivre par soi-même régulièrement l’évolution d’une croyance ou d’une pratique en vue de la faire évoluer. Par exemple, concernant le suivi d’un régime alimentaire, la pesée régulière a une incidence sur la prise de poids.

BENCHLEARNING : Il désigne le processus d'apprentissage des meilleures pratiques identifiées par un benchmarking.

BENCHMARKING : il s’agit d’un processus de comparaison structurée entre des entreprises ou des processus de production, ou des organisations de travail. Le terme parangonnage est aussi utilisé au Québec. Le Ministère de l’industrie et du Commerce québécois propose la traduction française d’étalonnage concurrentiel. Il s’agit d’un processus de comparaison avec les meilleures pratiques.

CAPITAL DE CONNAISSANCES : le capital de connaissance est parti prenante du capital immatériel de l’entreprise comprenant les actifs intangibles, incorporels, intellectuels et cognitifs. Le capital de connaissance se manifeste sous la forme de connaissances explicites et formalisées dans des systèmes d’informations ou tacites et dispersées dans les cerveaux des différents membres de l’entreprise.

CAPITAL IDENTITAIRE : une façon d’accumuler sur soi des façons de se lier, d’entrer en relation, de s’engager dans des réciprocités  voir CRISTOL, D. (2011), Le capitalisme des identités et ses managers. Dans Travail et don  ouvrage collectif du MAUSS Presses Universitaires de Nancy.

CHARGE MENTALE : un état de mobilisation global de l’opérateur humain résultant de l’accomplissement d’une tâche mettant en jeu le traitement de l’information. Elle symbolise le coût de ce type de travail pour l’opérateur. (Szekely 1975)

COMMUNAUTARISME : le mot est utilisé dans les sphères sociologiques et politiques pour désigner les attitudes ou les aspirations de minorités (culturelles, religieuses, ethniques...) visant à se différencier volontairement et à se dissocier du reste de la société.

COMMUNAUTE APPRENANTE : Une "communauté apprenante" est un groupe de personnes qui s’activent sur un territoire dont l’intelligence infrastructurelle leur permet d’amorcer et d’entretenir une démarche permanente d'apprentissage partagé. (Réseau départemental des acteurs de la Cyber Loire)

CONFLIT SOCIOCOGNITIF : le conflit sociocognitif est la confrontation de plusieurs personnes à un problème. Il est formateur dans la mesure où il permet de prendre conscience du point de vue d’autrui et à reformuler le sien. Il a été théorisé par le psychologue russe Lev Vygotski.

CONTRAT PEDAGOGIQUE : accord formalisé entre un formateur et un apprenant découlant des modalités d’atteinte des objectifs pédagogiques définis préalablement entre le client et le prestataire de formation. Le contrat pédagogique peut être le support d’une démarche personnalisée de formation (source : AFNOR).

CONTRE-TRANSFERT : en psychanalyse, le contre-transfert désigne l’ensemble des réactions inconscientes de l’analyste à la personne de l’analysé et plus particulièrement au transfert de celui-ci (Laplanche et Pontalis 2004).

CULTURE : « Dans son sens le plus large, la culture peut aujourd'hui être considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts, les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l’être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances» UNESCO (Conférence mondiale sur les politiques culturelles, Mexico City, 26 juillet - 6 août 1982)

DEVELOPPEMENT DURABLE : « un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs » (Rapport Brundtland 1987)

DIDACTIQUE : la didactique concerne la gestion de l’information, du savoir structuré par le formateur (gestion d’une discipline et de son enseignement).

 

EFFET PLACEBO : du latin : « je plairai », se définit comme l’écart positif constaté entre le résultat thérapeutique observé lors de l’administration d’un médicament et l’effet thérapeutique prévisible en fonction des données strictes de la pharmacologie. Cet écart est estimé de l’ordre de 30 % habituellement.

E-LEARNING : Le e-learning, ou apprentissage en ligne, est une méthode d'apprentissage qui repose sur la mise à disposition de contenus pédagogiques via un support électronique

EMPOWERMENT : l’empowerment est un terme anglais que l’on peut traduire par autonomisation. Il s’agit d’un processus par lequel l’individu prend lui-même en charge sa destinée économique, professionnelle, familiale et sociale.

ENACTION : L’énaction est un concept imaginé par  le biologiste, neurologue et philosophe chilien, Francisco Varela. Selon lui, la cognition est d'abord incarnée. Cette vision permet de dépasser les limites de l’idée de représentation. Ainsi le monde n'est ni totalement objectif, une réalité prédonnée à laquelle nous accédons à travers des représentations, ni totalement subjectif, pure projection création ex nihilo d'un monde de représentations.

ENCULTURATION : processus d’acquisition des éléments culturels tels que des normes, des traditions, des habitudes, des valeurs partagées propres à son groupe d’appartenance.

ENERGISEUR : exercice, vidéo ou activité de plein air qui va créer de l’énergie dans un groupe par l’exposition : à une situation stimulante comme un challenge en équipe, des images vidéo fortes, ou simplement le déplacement de son corps.

EQUIPE APPRENANTE :une équipe apprenante est un groupe de stagiaires qui sont unis le temps d’une formation. L’équipe apprenante est constituée pour offrir une variété de profils, de compétences, de capacités linguistiques.

EQUIPE INTERVENANTE :l’équipe intervenante incluse les animateurs, le concepteur architecte, les techniciens chargés de l’animation du site en ligne, d’un caméraman, et de l’équipe administrative et logistique chargée de l’organisation.

FLASHCODE : Flashcodeest une marque des codes-barres 2D développée par l’Association française du multimédia mobile. Ces pictogrammes composés de carrés peuvent notamment être décodés par des téléphones mobiles disposant du lecteur flashcode. Certains téléphones mobiles sont déjà équipés de ce lecteur, pour d’autres, il est nécessaire de l’installer. http://fr.wikipedia.org/wiki/Flashcode.

FOLLOWERSHIP : le followership désigne un comportement social qui consiste à suivre l’action d’un leader. Il n’y a pas de leader sans followers (suiveurs).

FORMATION A DISTANCE : La formation à distance est un dispositif organisé, finalisé, reconnu comme tel par les acteurs, qui prend en compte la singularité des personnes dans leurs dimensions individuelles et collectives et repose sur des situations d'apprentissage complémentaires et plurielles en termes de temps de lieux, de médiations pédagogiques humaines et technologiques et de ressources. FFFOD Forum Français pour la formation ouverte et à distance. Collectif de Chasseneuil 2001

GESTALT-THERAPIE : la gestalt-théparie ou gestalt est une psychothérapie analysant l’expérience « ici et maintenant ». Elle valorise la responsabilité personnelle.

GROUPE : le groupe est un ensemble d’individus ayant un but commun et s’influençant réciproquement. À partir de 4 personnes apparaissent des phénomènes de groupes.

ICE-BREAKER : littéralement brise-glace. Il s’agit d’exercices courts à vivre en groupe pour créer du lien et faire se rapprocher les personnes afin qu’un sentiment d’appartenance se développe.

IMPACTS PEDAGOGIQUES :les impacts pédagogiques sont les inputs proposés par les intervenants qui viennent toucher les croyances, les idées acquises, les systèmes de pensée. Ils sont constitués des messages de formes variées : exposé court, métaphore, vidéo, ice-breakers. Si l’apprentissage par confrontation des idées au sein d’un groupe permet de faire évoluer les représentations d’un participant par ajustement progressif, l’apprentissage par impact vise la transformation immédiate d’une croyance.

IMPROVISER : improviser vient du latin improvisus, c’est-à-dire imprévu. Improviser, c’est faire sans préparation et sur-lechamp.

INCIDENT CRITIQUE : un incident critique est un événement qui a une causalité sur le résultat final d’une activité.

INCUBATEUR : Un incubateur est une structure d'accompagnement de projets de création d’entreprise. L'incubateur peut apporter un appui en termes d'hébergement, de conseil et de financement, lors des premières étapes de la vie de l’entreprise.

INNOVATION EN FORMATION :L’innovation en formation est «Une forme d’intervention humaine, audacieuse ou prudente, dans les mouvements auto-organisés mais aussi autodestructeurs, des personnes, des groupes et des institutions. Une sorte d’ingérence collaborative, propositive ou impositive. L’innovation est un processus pluridimensionnel qui met en communication des auteurs et des acteurs, dans une aventure, dans une incertitude collective ; ce qui vient et advient de cette incertitude est son objet, son inquiétude et sa promesse. » Cros et Adamczewski, (1996)

INNOVATION PARTICIPATIVE : L’Innovation Participative est une démarche de management structurée qui vise à stimuler et à favoriser l’émission, la mise en oeuvre et la diffusion d’idées par l’ensemble du personnel en vue de créer de la valeur ajoutée et de faire progresser l’organisation. http://www.innovacteurs.asso.fr

INTERCULTUREL : l’adjectif décrit les interactions entre deux cultures autonomes

IPAD : L'ipad est une tablette électronique. Il s’agit d’une interface multimédia permettant d’accéder à des livres, journaux, magazines, films, musiques, jeux, mais aussi vers l'Internet et l'accès à ses courriers électroniques.

JOURNAL D’ITINERANCE : ce terme est emprunté à René Barbier[1] pour qui il s’agit d’un instrument méthodologique spécifique qui traite des bifurcations de la vie. Il emprunte au carnet intime la consignation de ses pensées personnelles, au carnet de route de l’ethnologue et au journal institutionnel les faits vécus au jour le jour dans une institution.

LACHER-PRISE : se donner la permission de se relaxer, de se départir de ses croyances et laisser les événements arriver.

LEARNING EXPEDITION :voyages d’études

MAITRISE D’USAGE : la maîtrise d’usage est un concept issu de l’architecture reconnaissant l’habitant expert de son quotidien. Le maître d’usage s’invite à côté du maître d’ouvrage qui commande et du maître d’oeuvre qui réalise. Source :  www.maitrisedusage.eu

METHODES PEDAGOGIQUES : ensemble organisé de techniques et de moyens, visant des objectifs précis. Une méthode  est connue des professionnels sous un nom particulier. En pédagogie, on parle de la méthode Freinet, de la méthode PEI, de la méthode TWI, de la pédagogie de la maîtrise, etc. Tout professionnel compétent peut décrire les méthodes existant dans son champ de compétence, leurs objectifs, les finalités qu’elles servent, et leurs conditions d’application (Rieunier 2004).

MINDFULNESS : Pour Jon Kabat-Zinn, le théoricien de la mindfulness ou pleine conscience - mindfulness - signifie diriger son attention d'une certaine manière, c'est-à-dire: délibérément, au moment voulu, sans jugement de valeur. MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction) pour la réduction du stress ou la MBCT (Mindfulness-Based Cognitive Therapy) pour la prévention de la rechute dépressive sont des programmes reposant sur la pleine conscience. http://www.association-mindfulness.org/

MODELE : sorte de prototype valorisé proposé aux individus. Ex : le modèle de l’honnête homme.

MOTIVATION EXTRINSEQUE : la motivation extrinsèque est soutenue par des motivations dissociées de l’action (Deci et Ryan 2002).

MOTIVATION INTRINSEQUE : la motivation  intrinsèque dépend de l’autodétermination des individus et représente un engagement  par intérêt et plaisir (Deci et Ryan 2002).

MOUVEMENT : le mouvement (du latin movere) indique « toute action par laquelle un corps ou quelqu’une de ses parties passe d’un lieu à un autre » et « il est successivement présent en différentes parties de l’espace ». Le Littré, dictionnaire de la langue Française en ligne www.dicocitations.com

MULTICULTUREL : l’adjectif désigne la coexistence de deux cultures simultanément.

ONTOLOGIE : l’ontologie vient du grec , qui est la forme neutre du participe présent du verbe être. L’ontologie caractérise la qualité d’être.

Organisation apprenante : Pour Garvin (Harvard Business Revue juin-juillet 1993) une organisation apprenante est « une organisation capable de créer, acquérir et transférer de la connaissance et de modifier son comportement pour refléter de nouvelles connaissances ».

ORGANISATION CAPACITANTE :   Encourage le développement des capabilités, de la capacité à agir par la mise à disposition de ressources Des organisations pour apprendre (Fernagu-Oudet à paraître)

PEDAGOGIE : la pédagogie concerne la transformation de l’information en savoir, en prenant en compte la pratique, la situation réelle et donc les relations  intellectuelles et affectives dans une situation éducative donnée.

PERSONNAL BRANDING : L’individu se développe comme une marque sur un marché dans le souci de développer son employabilité ou de promouvoir sa carrière. 

POSITION HAUTE, POSITION BASSE : par position haute nous entendons des attitudes actives de prise de parole, d’expression de son point vue, par position basse nous entendons des attitudes d’écoute, d’effort de compréhension de l’autre.

POSTURE : la posture est un état mental façonné par nos croyances et orienté par nos intentions qui exerce une influence directrice et dynamique sur nos actions (Lameul 2006).

POSTURE ASSERTIVE : Il s’agit de la posture  dans laquelle il est possible d’affirmer ses droits, de faire admettre leur légitimité, de se prononcer de façon sereine et constructive

PREJUGE : il s’agit d’un jugement formulé par anticipation sans expérience préalable à propos d’un individu, un groupe ou un objet. 

PROCESSUS : Ensemble d'activités corrélées ou interactives qui transforme des éléments d'entrée en éléments de sortie. (ISO 9000 version 2005).

PROFESSIONNALISATION : la professionnalisation est la fabrication d’un professionnel par la formation et, dans le même  temps, la recherche d’une efficacité et d’une légitimité plus grande des pratiques de formation (Wittorski 2008).

PROJET : littéralement en latin «  jeter quelque chose vers l'avant »

PROPRIOCEPTION : perception des signaux et sensations en provenance de l’intérieur de son corps.

RAPPORT AU SAVOIR : pour Beillerot  (de Champy et Etévé, 1994), « le rapport au savoir peut se définir comme un processus par lequel un sujet, à partir de savoirs acquis, produit de nouveaux savoirs singuliers lui permettant de penser, de transformer et de sentir le monde naturel et social ».

REAJUSTEMENT : le réajustement va consister à envisager avec une précision  nouvelle toutes les connaissances antérieures au regard de la nouvelle expérience.

RECIT DE VIE : le récit de vie est un dialogue composé de libres souvenirs d’enfance ou de voyages, incidents de la vie et du quotidien. Il aide à la constitution d’une identité narrative voire d’un mythe personnel.

REFELEXIVITE : phénomène de création de sens utilisé en sociologie, anthropologie et ethnométhodologie incluant  l’individu en sujet d’étude et facteur intervenant dans une situation.

RESEAU : un réseau est un ensemble formé de liens sélectionnés et explicites avec des partenaires préférentiels inscrits dans la perspective des relations de marché d’une entreprise et de sa recherche de ressources complémentaires ayant comme objectif principal la diminution de l’incertitude (GREMI/EDES 1993).

RESILLIENCE  : la résilience est un phénomène qui consiste, pour un individu affecté par un traumatisme, à dépasser l’événement traumatique pour ne plus vivre dans la dépression. C’est la capacité d’une personne à se remettre d’un choc traumatique 

RESSOURCES EDUCATIVES : les ressources éducatives ou Open Educational Resources en Anglais sont constitué de cours, manuels, logiciels éducatifs, etc.

RYTHME TERNAIRE : Dans le domaine musical, un temps ternaire est un temps divisible en trois parties égales. Dans une musique ternaire, on joue généralement deux notes par temps. La première note dure deux tiers de temps et la deuxième note dure un tiers de temps. C'est ce déséquilibre de durée entre les notes d'un même temps qui donne une sensation particulière, la sensation de rebondissement. Le jazz et le swing entrent dans cette catégorie.

SCHEME : le schème désigne l’idée que l’action humaine est organisée et permet de rendre compte d’un certain nombre de caractères de cette action. (Pastré 2011).

SERIOUS-GAMES : littéralement jeux sérieux. Il s’agit de jeux développés sous format numérique qui utilisent une interface graphique pour simuler la réalité.

SITE COMPAGNON : il s’agit d’un site internet comportant les ressources utiles aux apprenants pour développer leurs activités. L’expression anglaise est « learning lounge ».

SOCIOPERCEPTION : la socioperception est une intuition systémique pénétrante de l’état de fonctionnement des systèmes au sein duquel les formateurs ou agents de changement opèrent (SOL 2010, Alain de Vulpian).

STEREOTYPE : le stéréotype est une représentation simplificatrice et figée qui sert à caractériser un objet ou tout un groupe.

SYSTEME : ensemble d’éléments coordonnés orientés vers des finalités

TABLE APPRENANTE :les tables apprenantes constituent l’environnement immédiat de l’apprentissage. Elles sont équipées d’une variété de matériel pédagogique (pate à modeler, ipad, feutres colorés, bonbons, colle, scotch ciseaux) incitant à la créativité et à l’émergence d’idées.

TRAINING CAMP : Délocalisation d’une université d’entreprise ou d’une formation vers le lien de résidence et d’exercice professionnel des stagiaires.  

TRANSCULTUREL : l’adjectif désigne des contacts entre plusieurs cultures qui finissent par s’hybrider

TWEETER : en anglais un Tweeter est un haut-parleur destiné à reproduire les hautes fréquences, soit les sons aigus. Le nom a été retenu pour désigner un réseau social d’échange d’informations sous la forme de micro-blogging, messagerie instantanée ou SMS (Short Message Service).

WEB : La traduction littérale pourrait être la toile (d’araignée) mondiale. Il est possible de distinguer le Web 1.0 qui fait référence à l'internet et aux pages web liées entre elles par des hyperliens, le Web 2.0 l'internet liant les personnes entre elles, quant au Web 3.0 il s’agit de l'Internet des objets reliant l'univers physique à celui du numérique.

WIKI : Un wiki est un site web dont les pages sont modifiables par les visiteurs afin de permettre l'écriture et l'illustration collaboratives des documents numériques qu'il contient. Le premier wiki est créé en 1995 par Ward Cunningham pour réaliser la section d’un site sur la programmation informatique, qu’il a appelé WikiWikiWeb. http://fr.wikipedia.org/wiki/Wiki

WORKSHOP : travail d’atelier en groupe le plus souvent organisé autour d’un problème concret ou d’une tâche à réaliser ensemble.



[1]http://www.barbier-rd.nom.fr/journald%27itinerance.htm

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article