Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Voici un opus qui se présente comme une adresse à l’attention de dirigeants. Il est le fruit d’un collectif de dirigeants issus d’entreprise du secteur de l’énergie et a été coordonné par Laurence Baranski, consultante. Les questions énoncées portent sur le sens sur les valeurs et les repères actuels. L’ouvrage évoque qu’être dirigeant c’est avoir l’esprit d’entreprendre, et donc d’innover. Cette idée devrait même se propager dans toute entreprise y compris dans les plus grande, y compris dans les entreprises publiques. Pour cela le dirigeant doit avoir du courage, de départir de postures trop conformistes. Les dirigeants sont aujourd’hui engagés dans des transformations culturelles majeures qu’ils doivent avoir le courage d’affronter. L’une des images proposée pour exprimer cette transformation est celle du passage de la galère au groupe de jazz. L’un des thèmes phares de l’ouvrage est la confiance. Ce thème est exploré au regard des qualités personnelles du dirigeant, de l’expertise, du leadership, des capacités stratégiques, de la constance et de la force intérieure du dirigeant. Une mise en garde porte sur les discours conceptuels creux et sur la technologie qui finit par étouffer les relations de personne à personne.

L’un des rôles du dirigeant serait lié à la transmission de valeur, à la capacité à éveiller le questionnement, à le faire émerger. Le thème de la crise est également abordé. Son impact est apprécié sur les aspirations et les attentes de la jeunesse. Les dirigeants se doivent de prévenir de nouvelles déstabilisations sociales. Les dirigeants ont donc une dimension politique. Ils doivent aussi prendre garde à l’écart entre discours sur le projet de l’organisation, projet industriel et les réalités financières qui contraignent trop souvent leurs actions. L’écart de discours entre ces deux réalités est devenu insupportable. Les dirigeants de nombreux groupes du CAC 40 ont fait un tort considérable à l’image des dirigeants par les rémunérations disproportionnées, mais la masse des dirigeants de petites entreprises se bat au quotidien. Il s’agit de sortir de la défiance. Les dirigeants peuvent ainsi contribuer à un nouveau projet de société en régénérant le fonctionnement des entreprises. Aujourd’hui cela passe par une meilleure prise en compte des réseaux dont l’humain est le maillon fort. Cet ouvrage est bien écrit et percutant. Il propose une matière à réflexion intéressante pour les dirigeants, tout en évitant des imprécations.