Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

 

Voilà un petit essentiel de 54 pages qui va à l'essentiel de ce que sont les techno-imaginaires et la façon dont ils guident notre futur. L'auteur est anthropologue des usages des technologies numériques à l'université de rennes 2. Il nous aide à mieux comprendre l'impact des techno-imaginaires et la boucle d itérations qui produit les usages numériques

 

1 Techno-imaginaires - 2 représentations 3 pratiques - 4 usages - 5 techno- imaginaires etc.

 

Ces techno-imaginaires font pénétrer l'homme de plus en plus profondément dans le pouvoir des technologies.

C'est une dysculturation qui caractériserait notre époque car se percuteraient des progressions fulgurantes d'une part et des régressions d'autre part. Tradition et hyper modernité se côtoient. les images de computopia (tableau d'élèves suivant un cours de mathématiques branchés à un super ordinateur casque vissés sur les oreilles) se heurtent à la réalité des délaissés du numérique. Les machines à enseigner, les robots éducatifs font peu à peu leur entrée dans les écoles. Elles sont associées de 6 mythes :

- la naturalisation de la technique le cerveau comme réseau de connexion informatique

- la révolution technologique également révolution sociale

- la paix par la mise en réseau universelle

- la prospérité apportée par le développement économique technologique

- l'orientation libertaire

- le déterminisme technique

 

Ce sont tous les mythes anciens qui sont recyclés Gyges (voir sans être vu), ubiquité (présence simultanée à plusieurs endroits), Galatea/Pygmalion  (recréation pure), Golem (robot), androgyne (choix de son sexe), Crésus (magasin universel), etc.

Le symbole ultime est dans l'éducation le téléphone portable moyen de communiquer et de se lier,  de traiter les informations, d'apprendre de façon collaborative. Les technologies n'étant pas magique, et ne produisant pas d'effet sans activation, il s'agit de les maîtriser et d'imaginer les usages pertinents.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article