Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par CRISTOL DENIS

 

L’organisation du travail est complétement redessinées par les ruptures démographiques, sociétales, économiques, environnementales et technologiques. Ces ruptures impactent la façon dont sont pensés et aménagés les espaces de travail. Les fonctions d’apprentissage, d’innovation, de production, de vente d’innovation, de vie ensemble sur un même lieu sont en complète réinvention. Les lieux de travail nécessitent d’être réaménagées pour tenir compte des socialisations nouvelles qui s’inventent et engagent des relations plus horizontales. Les lieux de travail sont ludifiés, le design thinking s’invite non seulement dans les pratiques professionnelles qui s’intéressent de plus en plus à l’expérience utilisateur, mais également dans la façon de co-créer les espaces qui rassemblent les équipes autour de projets. Le management agile est soutenu par les nouvelles circulations et possibilités physiques de se relier. Produire et apprendre se rapproche dans des « écosystèmes apprenants » (tiers lieux, fab-lab, espace de coworking, open space). Nomadisme, recherche d’attractivité, immobilier connecté, entreprise libérée sont autant de fils tirés qui conduisent à des expériences spatiales différenciées et moins monotones. Les fonctions de vente connaissent aussi leur révolution avec le besoin de surprendre le client et d’imaginer les magasins comme les premiers points d’inspiration de nouveaux produits, voire  de recherche et développement des produits et services avec les clients. Pour être plus innovantes les entreprises, intègrent le télétravail, imaginent le bureau debout ou le campus laboratoire. Elles valorisent les réseaux qui autorisent la rencontre des bonnes idées et des cerveaux préparés à les recevoir. Les espaces imaginent d’autres formes de convivialité, tous les sens sont convoqués. Il est attendu de l’architecture qu’elle porte plus de bien être voir qu’elle soigne. L’ouvrage comprend enfin un guide de bonnes pratiques pour comprendre l’environnement, s’ouvrir vers l’extérieur, faire une analyse critique de l’existant, cartographie les besoins,  analyser le marché, mobiliser les écosystèmes internes et externes, penser la mutualisation et la réversibilité des espaces, mettre en place des indicateurs de performance, choisir la stratégie de conduite du changement adapté et formaliser un projet. Un livre exceptionnel qui nous aide à revoir le travail par la transformation de ses espaces.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article