Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Sur la ritournelle de la reine des neiges cet ouvrage vise à faire émerger de nouvelles pistes pour innover en management. Il accrédite la thèse de l’entreprise libérée. Il commence comme il se doit par une critique de l’ancien monde et la façon dont celui ci produit des « bullshit job ». Il montre les managers déboussolés entre le mythe des startups, les bouleversements numériques et la recherche de nouveaux projets innovants. Cette agitation du neuf pourrait bien faire partie du problème : pas assez de retours d’expérience et de capitalisation. Une deuxième difficulté observée réside dans un manque de confiance qui irriguerait trop peu les organisations. Le numérique et les indicateurs qui en découlent aggraverait la défiance. Mais dans le même temps le numérique ouvrirait sur le monde. Un des maux dont souffrirait l’entreprise c’est le culte de l’urgence qui a force d’être quotidienne et constante produit de l’inertie. Pour les auteurs l’établissement de la confiance passe par une triple reconnaissance se reconnaître soi même, reconnaître les autres et construire une reconnaissance mutuelle. Les auteurs préconisent de négocier des contrats de confiance à durée déterminée, de ritualiser des espaces et des temps propres aux tribus professionnelles, de scénariser des bulles de travail, de reenchanter les temps de travail collectif. Les auteurs consultants chez Pwc égrènent des succes stories et les outils mis au point par le cabinet qui les ont permises. Le tout dernier chapitre évoque l’idée d’apprendre ensemble qui pourrait bien être une idée neuve

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article