Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par CRISTOL DENIS

La place faite au vide dans la pensée chinoise est d’un grand apport en matière d’apprentissage. Si l'un veut enseigner à un autre plein de certitudes, il ne trouvera guère de place, pour un doute, une question ou un apport d'idée nouvelle. Mais de la même façon le maître plein de certitude écoutera-t-il vraiment son élève  ? L'intention sans volonté est la règle, de même que la force sans contraction, ou le détachement dans l'attachement. L'agir non-agir : l'action qui se fond sans force dans le pli de ce qui doit se mettre en place. Ou l'action inachevée qui laisse de la place à l'intention d'une autre action en devenir. Ce qui se mêle, c'est ce qui n'est pas complètement achevé et ce qui débute à peine. La vérité s'accroche à des points de vue différents, selon des temporalités et des espaces elle est relative. Seul le présent compte.

La place faite au vide dans l'apprentissage
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
excellent article pour l'importance de l'oisiveté dans l'apprentissage<br /> merci
Répondre
S
et de l'importance de l'oisiveté dans l'apprentissage ...
Répondre