Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par CRISTOL DENIS

Avant la fonction de directeur de l’ingénierie et des dispositifs de formation du CNFPT, mon parcours est assez simple. Maitrise de gestion, master en ressources humaines, puis un service militaire ou je me suis occupé du reclassement de militaires et un premier job en tant que responsable d’une cellule emploi pour une usine qui fermait. Après un emploi dans un organisme de formation ou je m’occupais de « passage cadre ». Il s’agissait de dispositif de formation pour aider des hommes et femmes de l’industrie à prendre des responsabilités en transformant leur identité professionnelle. C’est à partir de là que j’ai fait un master recherche puis une thèse en sciences de l’éducation sur la « fabrique des managers » pour mieux comprendre ce que je vivais.

Ma thèse se nomme « La fabrique des managers : identité et rapport aux savoirs » elle cherchait à comprendre la fabrication des identités qui président aux managers qui nous dirigent.

Il y a des sujets plus polémiques que d’autres, il y a des jurys plus ou moins unanimes, plus extraordinaires, atypiques que d’autres quelques fois avec des histoires mouvementées, avec le recul était-ce que ton sujet a favorisé un parcours de thèse tranquille ou alors compliqué ? Peux-tu nous en dire plus ?

Même si j’avais deux masters, je n’avais pas le sentiment d’avoir fait des études particulièrement brillantes, mais recevoir la plus haute mention à l’unanimité avec les félicitations du jury m’a donné plus de confiance dans mon potentiel. Dans la lancée je n’ai cessé d’écrire et j’ai produit 18 livres relatifs à la formation au management à un rythme de 1 à 2 par an. Je remercie mon jury pour cet élan qu’il m’a donné. Je peux aussi remercier la pratique d’accompagnement à distance de mon directeur de thèse dont j’ai tiré également un article pour Thot Cursus « Ma thèse en 256 courriels » pour expliquer ce qui m’avait vraiment aidé.

La thèse m’a donné une rigueur et un rythme de travail et a aiguisé ma curiosité, l’envie et le besoin de rester en veille sur ce qui se produit dans mon champ professionnel. Je continuerai sur le même sujet de développement des dirigeants mais j’intégrerai en plus une conscience écologique et sociale plus forte dans mes questions. Car les nouveaux leaders doivent avoir une conscience plus claires de ces enjeux pour l’intérêt des communautés.

 

 

Il faut suivre sa névrose, car questionner pendant plusieurs années un même objet, nécessite de la pugnacité. La thèse a probablement des vertus thérapeutiques pour de nombreux thésards. Alors autant choisir un sujet qui va durer et motiver.

La thèse a été pour moi une expérience de transformation personnelle en profondeur, car vous êtes constamment en recherche d’un détail qui peut changer le sens de l’ensemble des réflexions, vous êtes obligé de regarder à l’intérieur de vous si en tant qu’instrument d’observation une rationalité satisfaisante se construit en même temps que votre objet.

 

 

Désormais il serait imaginable d'aller vers des thèses plus collectives ou écrites en intelligence collective, des thèses mieux suivies à distance, des thèses participatives avec des interactions plus fortes avec l’objet de travail sont probablement ce à quoi on assistera demain.

Mon parcours de thèse
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Remy Castéran 16/01/2020 08:21

Denis, merci pour cet éclairage sur parcours qui est une illustration vivante de la "pédagogie du sujet" pratiquée par Henri Desroche et exposée dans "Entreprendre d'apprendre", téléchargeable. Concernant le management, je signale l'entretien de France culture sur "Les influences nazies du management moderne". https://www.youtube.com/watch?v=04LT2GUMpgs&fbclid=IwAR13v2_BCJj91b-e0M_rave6Ih285ZDCw9fpzj3GLm2oASRc2dXLp7CcbTI

Cristol denis 16/01/2020 08:36

Merci Rémy he respecte et j'admire les travaux de Desroches l'entretien raisonnée et ka recherche action entreprise. Je suis honoré que ce texte évoque cette mise en lien