Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par CRISTOL DENIS

Jeremy Rifkin s'efforce de brosser des chroniques sur l'évolution de notre monde de en mutation. Cette fois il se range dans le camp des collapsologues et nous annonce la fin de la civilisation fossile d'ici à 2028 soit dans un peu moins d'une dizaine d'années. Il part bien sûr du consensus scientifique sur le dérèglement climatique du à l'homme et issu de la combustion fossile. Mais l'ouvrage est surtout orienté vers les solutions qui nécessitent un véritable plan de transformation de la société. Son plan mise sur la production d'électricité à partir d'énergie propre et renouvelable (le soleil produit 470 exajoules toutes les 88 minutes e vent) dont une partie serait décentralisée  l'amélioration et l'augmentation de l'efficacité du réseau énergétique, mais aussi des grands réseaux d'infrastructures de transports ou des bâtiments pour lesquels une performance énergétique devrait être recherchée une voie consiste à investir dans la recherche et le développement de technologies vertes.
Un point particulièrement positif pour la prospective de Rifkin c'est la convergence des intérêts des citoyens, des financiers, des politiques et des élites économiques.
Rifkin en appelle à un new deal vert et à des investissements conséquent pour construire une société décarbonnée faite de mobilité électrique autonome, de bâtiments niveaux et d'Internet des objets et aussi d'une agriculture écologique intelligente.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article