Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par CRISTOL DENIS

Marc Poncin est directeur de formation chez Icademie. Il nous propose un livre sur du elearning efficient. Son ouvrage ne néglige pas de partir du présentiel qu’il s’agit de transformer, voire de convertir. Pour atteindre sa promesse, l’auteur partage un vocabulaire sur la formation à distance, puis repart des leçons échecs et succès du passé. Il brosse pour nous le panorama des cours par correspondance, de l’autoformation, des cours en CD-ROM ou DVD, mais également des MOOC. Il lève au passage des idées reçues sur le « marché du Learning » telles que j’apprend où et quand je veux, ça coûte moins cher, ce n’est que des vidéos en ligne, on se passe de l’enseignant, c’est moderne, c’est inadapté aux savoir-être. Il offre des repères organisationnels très utiles, notamment au regard de la législation, et des enjeux pour les organismes de formation, en particulier d’articulation des temps en présence et des temps à distance. Il prend le temps de montrer que ce n’est pas seulement le couple formateur-stagiaire, mais tout un système humain qui se réadapte. Le plus gros de l’ouvrage porte sur les outils et les pratiques. Son axe privilégié de travail est de partir du présentiel pour transiter progressivement vers du distanciel, avec toute la restructuration de la formation que cela impose. Il décrit la conception de ressources et de formation dans ce nouveau contexte. La pensée de l’auteur est stratégique et il place au centre l’efficacité de la formation et les différents niveaux d’effet. Le cas pratique bien documenté du marketing du diplôme à distance intéressera les acteurs de l’enseignement supérieur. Il n’oublie pas les besoins des clients en particulier d’interaction avec les enseignants. La dimension de gestion du elearning n’est pas passée sous silence. Tous les coûts sont passés en revue coûts d’investissement, coûts humains, coûts de production des ressources, coûts de rémunération des intervenants, et amortissements. L’épilogue de l’ouvrage nous oriente vers l’ère de la formation différenciée 4.0 qui mixe travail individuel, collectif et collaboratif, qui diversifie les méthodes et les ressources pédagogiques, qui prend en compte les particularités et acquis de chaque apprenant. En somme une formation qui réhumanise la formation pour rompre avec le sentiment de solitude.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article