Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

 

 

 

comprendre-et-traiter-les-situations-interculturelles.gifLe livre ici présenté a été coordonné par Zohra Guerraoui maître de conférence et Gérard Pirlot professeur de psychopathologie clinique. Il traite de l'interculturalité d'un point de vue multidisciplinaire. Il s'agit de partir d'une perspective psychodynamique et psychanalytique pour mieux appréhender la psychologie interculturelle. Ce livre est fort utile à un moment où les mouvements de population, les migrations et les rencontres d'idées mettent en présence des manières d'être variées. Il pose la question de la montée des antagonismes ou de la réussite de créaion de société multiculturelle.

 

Dans l'ouvrage la culture est présentée avant tout comme une rencontre dans des environnements ou les individus sont amenés à interagir et coopérer. La diversité des comportements humains est prise en compte. Ce qui fonde l'ouvrage c'est la "psychologie des contacts de cultures". Cette psychologie s'intéresse à la relation qui existe entre l'organisation du psychisme et les systèmes culturels.

 

Un effort de mise au point sémantique est réalisé fort à propos pour nous aidr à penser les phénomènes à l'oeuvre. La culture, l'enculturation, l'acculturation y sont spécifiées. Les auteurs n'oublient pas les contextes d'asymétrie dans lesquels les contacts culturels opèrent et les dimensions historiques dans lesquels ils se situent (décolonisation). Un chapitre sur l'ethnopsychanalyse  montre comment l'école française a été innovante en la matière.

 

La "Culture" y est discutée en mettant en tension l'idéal universaliste républicain de l'égalité  et un discours sur  les différences culturelles qui semblent remplacer l'idée de racisme et légitimer les exclusions. La question qui se pose aux cliniciens et le rapport à l'ethnocentrisme point de départ implicite de la question de l'accompagnement. C'est ainsi que le relativisme culturel ou la culture métissée conduisent à une approche constructiviste de la clinique transculturelle. Un chapitre de l'ouvrage est consacré à un nouveau paradigme : "l'intime collectif".

 

Il s'agirait de glisser de l'intérêt pour le langage à l'intérêt pour les langues et de l'intérêt pour les maladies à l'intérêt pour les dispositifs thérapeuthiques. Le piège de la traduction serait ainsi atténué. Les exemples détaillés présentés explicitent ce glissement. L'approche a pour principale spécificité de rencontrer des multiplicités en disjonction, d'accuillir des pratiques thérapeuthiques dites traditionnelles sans les disqualifier a priori. Une présentation de la situation du psychologue expatrié est également réalisé. Elle témoigne des influences antagonistes à prendre en compte dans une intervention et conduit à s'intéresser au matériel culturel et antrhopologique.  Le chapitre sur la psychopathologie et psychosomatique psychanalytiques et interculturelles, nous parle notamment des pièges du contre-transfert culturel et revisite à cet égard les autres de Freud.

 

La question de l'évaluation psychologique en situation interculturelle est enfin abordée. Elle dispose d'enjeux importants lorsquelle se situe dans le cadre d'expertise d'assurance ou de justice civile ou pénale. La difficulté réside dans la rencontre de systèmes d'appartenance et de représentations plus ou moins cohérents. Si l'ouvrage s'avère passionnant car il donne à voir l'idée de cultures multiples en contexte et au cours d'interaction, il intéressera plutôt des spécialistes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article