Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par CRISTOL DENIS

 

 

 

 

Un professeur qui a fait planché ses éléves  futurs responsables de formation sur le texte "Formateurs je vous aime" est interpellé par l'un d'eux qui doute des intentions du texte. Voici la réponse que je lui adresse :

 

"Madame,

 

Comme suite à votre demande voici qui peut éclairer mes  intentions.

En fait, il est toujours possible de douter d'une déclaration d'amour, de rire de celui qui se déclare, de le juger présomptueux, déplacé ou ridicule. C'est selon. Mais peu importe, l'écriture électronique doit en faire des tonnes pour  toucher le lecteur. Il m'a semblé important pour faire passer mon message de "tout lâcher", sans pudeur, sans réserve pour obtenir une réaction, un signe en retour. J'apprends aussi à écrire sur internet. Cela produit des formules qui engagent le dialogue ou qui tombent à plat. J'ai choisi de m'exprimer vite, sans filtre, sans hésitation, d'un trait. J'essaye d'aller vers l'émotion que je ressens en me disant qu'elle en rencontrera une autre. 

J'ai eu la chance de ma vie en me formant, en apprenant. J'ai beaucoup reçu, j'ai essayé de donner. J'essaye encore de donner. Je suis versé dans l'idée de Marcel Mauss "donner-recevoir-rendre". Comme chacun je vais passer sur cette terre, j'ai donc moins peur du ridicule. Ma question profonde est : "comment donner envie?" Comment aider les autres à développer leur propre vie? Vous me direz les autres ne m'ont rien demandé, mais en formation d'adultes cette question est sousjacente. Ma réponse est d'aider les formateurs, les encourager, les écouter, les valoriser, parfois leur passer ce que je sais (ou crois savoir). Plus de 500 personnes ont lu le texte "Formateurs je vous aime"plus d'une quarantaine y ont répondu. S'ils y ont trouvé un peu d'énergie et d'affection tant mieux. S'ils se sont sentis raillés, qu'ils m'en excusent. Je ne suis pas un grand révolutionnaire, mais j'aime seulement mon métier. J'essaye de le faire au mieux, comme de nombreux autres formateurs. Et si nous y arrivons un peu parfois, alors j'espère que nous rendons la vie un peu meilleure aux autres. Donc si je dis aux formateurs que je les aime, c'est que je partage avec eux l'ambition que la connaissance partagée améliore l'existence. Et si nous sommes plusieurs à mettre en commun cette idée, alors c'est un patrimoine qui grandit."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Stanislas de Sainte Agathe 06/11/2012 21:15

Qui pourrait nous donner un avis sur le sujet à la façon de
Jean Joseph Jacotot?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Jacotot

>mode humour>

C'est pour envoyer les curieux visiter les ouvrages
http://archive.org/search.php?query=m%C3%A9thode%20jacotot