Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par CRISTOL DENIS

 

 

ski.jpgAvez-vous déjà remarqué qu’avant de dévaler une pente lors de compétitions, certains skieurs se livraient à de drôles de contorsions tout près de la porte de départ ? Seuls sur leurs skis, ils semblent onduler légèrement et procéder à une course immobile. En fait, ils  visualisent le parcours, les courbes et les obstacles qui vont se présenter à eux. Ils mentalisent le résultat idéal à atteindre, ils anticipent les étapes souhaitées et les attitudes justes face aux accélérations. Cette visualisation positive répéter de façon intensive les aide simultanément à se concentrer et à anticiper une issue favorable à leur course. Ils ont un temps d’avance pour accueillir les sensations qu’ils vont ressentir. Ils se disposent au succès.

 

La technique de la visualisation positive est utilisée dans le domaine sportif comme il vient d’être décrit mais également par certains médecins qui proposent, en complément de traitements des visualisations curatives pour agir sur les comportements et les processus de guérison à l’œuvre.

 

Cette approche peut aussi être utilisée dans le monde de l’entreprise pour gagner un surcroit d’énergie ou de motivation. Il s’agit d’abord de se projeter mentalement dans le futur désiré et de laisser pénétrer des émotions que vous ressentez. La visualisation de l’objectif atteint s’accompagnera de détails. Une image de vous-même dans la situation de succès permettra d’ancrer le résultat espéré. Cette image pourra alors agir comme un aimant vers cet objectif.

 

Le conseil du coach :

Petit détail : rêvez ne suffit pas, il faut aussi travailler dur, s’entraînez, apprendre de nouvelles choses pour tendre vers son objectif.

 

Citation

"Tant que l'autre croit aux prédictions, il importe peu qu'elles soient  vraies ou fausses car elles affecteront son comportement tout  aussi puissamment et inéluctable qu'une "prophétie réelle". P Watzlawick "La réalité de la réalité"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article