Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par CRISTOL DENIS

 

Ce récit est marqué par l’exposé d’une volonté très forte du narrateur à se construire et à prendre en main sa vie, suggérant au passage que le choix managérial est pour lui un choix de vie. Le motif de la cécité, et du manque des parents « débordés » par la situation pousse le narrateur non pas à se recroqueviller, mais à s’ouvrir plus encore aux autres. Deux grandes thématiques s’entrelacent : le lien entre soi et le monde et le pragmatisme.

Si l’école d’ingénieur n’est pas le lieu d’apprentissage du management, c’est dans des expériences éducatives variées que le narrateur va puiser ses enseignements. Chaque expérience éducative traduit le lien entre soi et le monde. Ainsi en est-il de l’expérience d’animateur de centre de vacances, de la recherche de cours sur les sciences humaines en complément d’une formation d’ingénieur, le choix même de la spécialité études d’ingénieur en système d’information, toutes les expériences conduisent à communiquer, à se tourner vers le monde. La réflexivité du narrateur porte sur le lien entre les autres, le monde et soi. La recherche à l’aide d’un gourou  de son chemin de vie par le moyen du bouddhisme est un des éléments pour approcher son monde intérieur et établir sa propre synthèse.

Si le récit oscille entre monde extérieur et monde intérieur, le narrateur conserve une vision très pragmatique et réaliste. C’est le deuxième thème du récit. Il bâtit ses propres outils de communication (ordinateur pour aveugle), fait des choix professionnels et extra-professionnels où il valorise non seulement ce qu’il sait mais également ce qu’il est

La conclusion débouche sur la nécessité de faire des choix, notamment professionnels, exigeants, le cheminement marque une éthique non seulement professionnelle, mais de vie tout court, car c’est le sens que chacun donne à sa vie qui va former la cohérence indispensable au manager pour faire face à une multiplicité de situation. Pour le narrateur il en découle que finalement devenir et être un manager est un cheminement fait de choix et de rencontre qui peut être un cheminement éthique et maîtrisé au service de la collective avec des responsabilités sociales et sociétales. Ainsi en témoigne l’engagement dans une association traitant de handicap, ou l’écriture d’une biographie pour faire le point sur soi et faire changer le regard sur le handicap.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article