Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par CRISTOL DENIS

 

Le récit de cette manageuse est marqué par plusieurs ressorts dans des apprentissages clés. Trois chapitres marquent le récit. La réflexion sur soi arrive tardivement dans l’histoire sous la forme d’un 360° à l’initiative de l’entreprise, ou par la réalisation d’une psychothérapie à l’initiative personnelle. Dans les deux situations, le retentissement de ce travail sur soi semble reposer des questions sur sa façon de mettre du sens dans son métier, dans l’exercice du management, dans ses choix de vie tout court. « Moi j’aime travailler pour du sens en fait. Donc dés que je suis en train quelque chose qui n’a pas de sens pour faire progresser l’entreprise, je suis très vite complètement frustrée et pas bonne. »

Le premier chapitre et le plus intime est lié à l’histoire personnelle. Il s’agit de la construction des motivations et des représentations premières. En effet la narratrice l’aînée de 4 sœurs et sa famille revenant d’Afrique sont contraints de vivre dans un appartement réduit. « donc en rentrant d’Afrique on s’est retrouvé dans un appartement tout petit, entassé, à 2 par chambre il fallait que je parte je ne pouvais pas rester. Il fallait que je gagne ma vie ». L’engagement dans des études s’avère un moyen de prendre un indépendance et de s’affirmer

Le deuxième chapitre montre le développement combiné des compétences managériales avec des projets de plus en plus complexes. Des compétences techniques dans un premier temps, puis incluant une forte dimension  méthodologique dans un deuxième temps et enfin stratégique et politique. Au fur et à mesure que ces compétences se consolident elles renforcent une orientation du caractère et affinent les postures. La complexité rencontrée est constituée de la technicité des processus mis en œuvre, du périmètre humain du projet, de sa surface financière, de la remise en question des interfaces et des systèmes de décision et enfin de la place stratégique dans le devenir de l’organisation. A chaque niveau de complexité rencontré, la narratrice explique comment elle recherche et accède plus facilement à des compétences humaines pour faire avancer ses compétences et ses projets : « Vous avez été coaché ? Non mais je suis aller me les chercher. Et des gens qui n’étaient pas forcément mes hiérarchiques » il s’agit de pairs maîtrisant parfaitement un processus, consultant externe, directeur du reengineering, comité de direction et dirigeant

Le troisième chapitre du récit se présente comme la réalisation ou la mise à l’épreuve d’un capital compétences dans un périmètre plus petit et maîtrisé de bout en bout. Alors que la première partie de carrière se réalise dans un grand groupe international, la dernière expérience est une mise à l’épreuve de ses compétences managériales dans une entreprise plus petite. La posture plus affirmée face à une direction, face à une équipe semble témoigner d’une maturité liée à l’expérience.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article