Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par CRISTOL DENIS

 

 

lean-startup-copie-1.jpgEric Ries est un "entrepreneur en série". Il crée des entreprises comme d'autres vont au cinéma. Il cherche à nous faire passer sa passion sur son blog "Startup lessons learned" et aujourd'hui dans cet ouvrage d'aventures. C'est en effet à partir de la narration des aventures personnelles de nombreux entrepreneurs qu'il nous décrit ce qui est devenu pour lui une méthode d'innovation continue que je traduirai librement par "démarrage maigre" idée par laquelle il s'agit de réduire au minimum toutes les étapes d'innovation et d'adapter en permanence son produit.

 

La force et l'intérêt  de l'ouvrage est de nous présenter des histoires réelles d'entreprises qui partent de rien et explorent des chemins différents dans la façon de comprendre véritablement un client (plutôt que de segmenter tout un marché), de produire quelques prototypes désirables mais inachevés pour les primo-adoptants plutôt que le produit parfait du premier coup... Bref, d'envisager le monde et les clients tels qu'ils sont plutôt que tels qu'ils sont décrits dans les modèles abstraits de business school.

 

L'idée de produit minimal viable proposé par l'auteur permet de communiquer avec le client pour savoir ce dont ce dernier a réellement besoin et est prêt à adopter.

 

La méthode lean-startup qui se déduit d'une approche pragmatique mise sur deux  certitudes. La première est que le  créateur d'entreprise connait mal le client, alors il convient de procéder par étape pragmatique, d'optimiser sans cesse et d'industrialiser au fur et à mesure et non pas d'emblée pour répondre à un besoin qui se dévoile au fur et à mesure d'un processus.  La deuxième est qu'il va commettre des erreurs tout au long du processus et qu'il convient de reconnaître et d'apprendre de ses errements pour réorienter son projet. La difficulté pour l'auteur est de repérer à quel moment il convient de persister et quand il faut pivoter. Pivoter est cet art essentiel qui consiste à préciser l'intention de départ et le réel service qu'apporte l'innovation en fonction des réactions des clients.

 

L'étape suivant vise à faire croitre la startup et propose de s'intérresser à l'efficacité de la production. Il s'agit là de sortir des idées convenues par exemple issues de l'organisation scientifique du travail et qui sont inadaptées à  la prise de risque d'un entrepreneur. L'auteur préconise la maîtrise et la production de petits lots, plutôt qu'une rationalisation massive. Le petit lot plus facilement gérable permet de limiter le risque. et s'avère in fine plus efficace.

 

Cet ouvrage est vraiment précieux car il nous éloigne de l'illusion des business plan qui prétendent prévoir l'avenir et nous rapproche du réel, c'est à dire de la création d'une entreprise ou d'un concept comme une découverte de soi et de sa relation au monde et cela grace à des clients qui deviennent au fur et à mesure des partenaires.

 

De façon sous-jacente c'est une vision participative et attentive de son environnement  de l'entreprise qui est promue. Je souhaite longue vie à cet ouvrage et à son auteur qui seront d'une grande aide pour les créateurs d'entreprise, de projets innovants ou de concepts créateurs de valeurs collectives.

 

Adresse du blog : http://www.startuplessonslearned.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article