Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par CRISTOL DENIS

 

 

reseaux.jpgL'ouvrage coordonné par Eric Letonturier est un véritable joyau. Les chercheurs, philosophes, sociologues, mathématiciens, géographes réunis pour l'occasion brossent une formidable synthèse de ce qu'est un réseau. Il était temps car à force d'utiliser le terme de réseau dans tous les sens, on finit par se perdre et coller l'étiquette réseau partout, internet et web oblige. Si l'on sait que le mot réseau vient du latin rete is (le filet), les usages du mot n'ont cessé de se répandre et de se préciser.  A partir des "villes utopiques" les textes rassemblés montrent ce qui se cache derrière un concept "indiscipliné". Toutes les disciplines ont en effet cherché à enserrer dans leurs mailles l'idée de réseau pour décrire ce que signifie circuler, interconnecter, représenter, mesurer, participer ou encore communiquer. Les distinctions proposées entre le réseau ou l'appareil (qui suppose une activité d'attribution de contraintes aux fins de régulation dans leur environnement spécifique), entre le réseau et le rhizome (qui suppose une croissance anarchique) autorisent une plus grande précision d'un objet aux significations sémantiques multiples.

Bien sûr l'histoire des grands réseaux techniques nous apprend de nombreuses spécificités sur la transversalité et l'apparition d'une discipline la médiologie. L'histoire de l'émergence d'internet à partir des réseaux militaires (étoilés et homogène), d'aparnet et du CERN ou les liens avec le minitel est retracée. L'article de Michel Serres sur le réseau de communication et sa richesse descriptive est éclairante. Les propriétés des réseaux se lisent à travers chaque article : propriété des liens forts (intime, stable, routinier) ou des liens faibles favorisant la nouveauté (théorie de Granovetter), modèle des graphes petits-mondes, expérience du "facteur" de Milgram exposent les fonctionnements de divers réseaux. Vous verrez aussi que les réseaux de sociabilité ne se résument pas à être de simples sommes de relations sociales, des "amis" que l'on compte, que la complexité du cerveau et ces 100 mille milliards de synapses reste encore à explorer. La connectivité des synapses entre eux ne cesse de nous surprendre. Du cerveau, l'ouvrage nous connecte aux réseaux de production collaborative de connaissances, ou encore à la création artistique. Enfin, les questions posées par un géographe jettent un nouveau regard sur l'idée de frontière. Et pour conclure en beauté l'interview mené par Letonturier avec Dominique Wolton spécialiste de la communication nous révèle encore des surprises sur ce tissu, ce filet, cette trame qui n'a de cesse que de nous relier et en même temps nous serrer entre nous.

Donc si aujourd'hui vous souhaitez  distinguer le web d'internet, comprendre à combien de poignées de mains vous êtes aujourd'hui du pape et du président des états unis ou d'ouzbékistan, savoir pourquoi, alors qu'il existe des milliards de pages sur internet nous ne sommes qu'à 10 clics de chacune d'entre elle, alors lisez cet ouvrage. En plus les articles sont courts agréables à lire et facilement accessibles. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article