Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Il existe de façon continue une petite flamme discrète qui laisse percevoir d'autres façons d'apprendre et de vivre ensemble.

Le lycée autogéré de Paris reprend les idées des grands pédagogues de l'autonomie (par exemple Libres enfants de summerhill OS. Neill) qui considèrent que l'enfant est autre chose qu'une cire molle sur laquelle appuyer l'empreinte du savoir et qu'il a des choses à dire sur le cadre qui le constitue.

En effet l'apprentissage est fait de deux processus :

- la rencontre avec un programme éducatif, matière, contenu, objectif à atteindre. Programme qui renvoie au cadre des connaissances que l'on partage avec les autres

- l'organisation de l'exposition à ce programme, c'est à dire aux instances qui dirigent la vie en société, s'impose sans le dire quotidiennement, facilite l'intégration d'une autorité

Si depuis des lustres en France le "Programme" fait l'objet de négociation sans fin, réduisant l'éducation à n'être qu'un choix d'horaires et de matière, le deuxième processus qui constitue le liant du vivre ensemble est peu abordé. Le rôle des délégués et les instances de dialogue avec les élèves et les familles apportant une contradiction toute modérée à ce qui est décidé par le corps des experts de l'éducation.

Soit parce que des syndicats corporatistes ou techniciens confisquent les règles du jeu, soit parce que les familles se limitent à consommer l'école, soit parce que les dirigeants ont intérêt à ce que la socialisation soit la plus homogène possible pour continuer à comprendre et gouverner les masses.

C'est pourquoi lorsqu'un lycée existant par ailleurs depuis plus de 30 ans s'intéresse à ce deuxième processus, il pose la question du politique au coeur même du processus éducatif. Le fait qu'une assemblée générale ou des groupes de base (2 prof et 20 élèves) délibèrent de façon hebdomadaire pour traiter les problèmes communs donnent à voir une intention de dialogue espéré dans beaucoup d'espaces éducatifs mars en réalité, rarement mis en oeuvre. Les 9 commissions qui se réunissent enfin pour traiter de thèmes

(Administration, Budget, Évaluation, Entretien, Accueil et relations extérieures, Bibliothèque/orientation, Information/Affichage, Informatique, Caféteria).

Cet apprentissage du vivre ensemble serait certainement bénéfique à un moment ou l'école est de plus en plus difficilement un lieu de promotion sociale.

Le lycée autogéré de Paris
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article